Catégorie : Croatie

Dubrovnik, pluie.

Nous passons enfin à Dubrovnik, dernière étape croate.

IMG_7401 Stitched Panorama DSCF1378

La ville est surtout jolie pour son vieux centre-ville fortifié, coincé entre les montagnes et l’Adriatique. Les remparts encerclent un ensemble de petites ruelles, de maisons toutes imbriquées les unes dans les autres, de pavés tout lisses (un peu trop), …
Aujourd’hui, Dubrovnik est un peu le « Mont St Michel » de chez nous, et les groupes de touristes nous on fait fuir ce joli centre…

On est allé se balader à Cavtat, petite ville d’à côté. Le temps se lève enfin, le port s’éclaire et les nuages dessinent sur les montagnes de belles ombres.

DSCF1408

On liquide nos derniers sous (kuna).
Il pleut beaucoup ici, on profitera également de la vue depuis notre petit appart…!

IMG_7409

Direction Kotor, au Monténégro. Il pleut. Beaucoup. Aussi…

Bânânâ *

DSCF1071 Stitched Panorama IMG_3152 IMG_7191

On continue de longer la côte Adriatique et on arrive finalement à Split, pour un petit séjour de 4 jours.

Au programme : balade dans les ruelles du palais Dioclétien, poêlée de crevettes fraîches du marché aux poissons, toujours kava sur la Riva, soleil, (il fait super beau, on ose même les gambettes à l’air !), ascension du Mont Marjan, sieste, visite de la ville de Trogir à 15 km de Split, …

Stitched Panorama DSCF1065 DSCF1032 Stitched Panorama IMG_7204 IMG_3170 DSCF1083

Enfin, on en profite bien, on prend des couleurs, on se rode, on s’habitue à notre sac, on se remet au croquis, on apprend à laver nos fringues pour qu’elles aient le temps de sécher, on apprend à prendre du temps, on s’organise l’un et l’autre, et on s’en sort, pour le moment, plutôt bien !

DSCF1011 IMG_7212

  • tout de même, vous noterez la qualité de nos jeux de mots!

Mimi Krka

Šibenik. C’est une jolie vieille ville fortifiée, avec de jolies petites églises, et une grosse cathédrale XVe siècle du … sur laquelle on trouve une frise d’environ 70 visages sculptés.

DSCF0858 IMG_7103 IMG_7105

On profite de notre halte à Šibenik pour aller visiter le Parc National de la Krka.
La Krka, en plus d’avoir un nom terriblement difficile à prononcer, est une rivière avec de superbes cascades.

DSCF0981

À l’entrée du parc, un bateau mène les visiteurs vers les chutes en remontant la Krka.
…nous n’étions que 2 dans le bateau !

L’entrée du parc est située au pied de la première cascade. C’est impressionnant. L’eau sort de toute part : à travers les arbres, sur les côtés, entre deux rochers… Des passerelles enjambent des mangroves, et nous font passer à travers des paysages très différents. On « marche » sur l’eau, les canards barbotent, et le bruit de l’eau gronde…DSCF0976 IMG_7173 Stitched Panorama

La ballade était d’autant plus plaisante que le parc, qui est normalement bondé, était totalement désert ! Nous n’avons croisé qu’une dizaine de personnes ! On prend notre déjeuner sur un promontoire, surplombant les cascades. On est tout seul !

DSCF0933

Petit selfie pour faire plaisir..!

Encore une fois, ça a du bon aussi de venir en vacances en Croatie hors saison ; on jubilait !

Les Orgues de Zadar

Après nos escapades insulaires, nous revoilà donc « sur le continent » : à Zadar en Dalmatie ; une belle ville, avec des gros ferry qui font la navette avec le chapelet d’îles des alentours et qui s’amarrent aux quais de la vieille ville : c’est assez anachronique.

IMG_7072 Stitched Panorama Stitched Panorama

IMG_3135

Nous trouvons un appart’ bien placé et pas cher. Ça sera notre point de chute pour 5 nuits.
Ici, on a surtout profité du beau temps. On s’est pas mal baladé dans la ville, le long des berges, on a mangé de la bonne viande grillée dans une konoba (auberge familiale). On est parti se balader à Nin, petit village à 15km, avec de jolies vieilles églises et des marais salins.

Stitched Panorama

On a pris des kava en terrasse, et écouté pendant des heures les Orgues marins (œuvre de Nikola Bašić).
Assis sur des sorte de gradins, les vagues font vibrer des tubes qui soufflent une mélodie de la mer…C’est le bruit des vagues que l’on entend, la vibration de l’eau, le souffle du ressac…
C’est hypnotisant, reposant et envoûtant.

Et, comme ça avait l’air vraiment joli, on décide de retourner sur une île ! Ce sera Dugi Otok. Comme « prévu », tout est fermé… mais on part se faire une rando de 5h pour aller voir le lac salé de Telaščica (lac qu’on ne verra que depuis la falaise…le chemin étant fermé à cause de la chasse aux mouflons !…).
Mais au prix d’un effort sur-humain ! on arrive au sommet d’une petite montagne, avec comme cadeau, une vue imprenable sur les îles Kornati, archipel de plus de 150 micro-îles… et le lac ! On est tout seul !

IMG_7094 IMG_7089

Claqué (comme des portes… !) on retourne au village pour prendre notre bateau, qui arrive dans 4h… ! L’eau est encore trop froide pour se baigner et le vent froid (la Bura) nous rappelle qu’on est encore en hiver, mais le soleil est bien présent et on prend des couleurs.

IMG_3141

On passe les détails des vagues énormes qu’on se croirait être dans les montagnes russes…beurk…
On arrive à Zadar (sain et sauf !) et Renata (notre hôte) est là pour nous emmener manger un Ćevapčići avec elle, spécialité locale !

On est maintenant en route pour Sibenik.. !

Note 1 : Premières ampoules pour Marion.
Note 2 : Le parapluie du Japon a été oublié dans la gare de Novalja.

Dobrodošli Hrvatska! *

En hiver en Croatie, mieux vaut privilégier le continent que les îles.
Voici quelques-unes de nos rencontres croates!

Rijeka 

Alors que nous avions réservé une seule nuit à Rijeka, nous nous sommes rendu compte que nous arrivions en période de carnaval, et que le défilé avait lieu dans 2 jours.
Notre hôte AirBnb ne nous attendant qu’à 18h, nous avions un peu de temps devant nous pour chercher deux nuits de plus.
En déambulant sur le Korso, on entre au hasard dans une auberge de jeunesse. Bien entendu elle affiche complet pour tout le weekend… mais le gérant ayant noté un léger accent français – pourtant si bien camouflé !?! – parle 5min avec nous, et, passant deux coups de fil, il nous trouve de la place dans une autre auberge ! C’est réservé !

18h. On arrive donc chez notre hôte dont les parents nous accueillent : Drago et « Mother ». Embêtés que nous n’ayons nulle part où dormir les 2 nuits prochaines, ils nous proposent alors de nous loger dans un autre de leurs appartements qu’ils prêtent aux amis.. ! Ça fait 15 min qu’on se connait… !
On part donc habiter dans un appartement du plus grand confort dans une grande tour de l’époque de la fédération yougoslave. On est à 20min à pied du centre d’une ville (3ème ville du pays – elle n’est pas bien grande !). On se sent vraiment chez nous pendant ces 3 jours passés à Rijeka, et la générosité de Drago et « Mother » est étonnante et attendrissante…

Ils viennent nous dire au revoir et nous conduisent au port pour prendre notre bateau pour l’île de Rab – photo/embrassade/et bon voyage… !

DSCF0693 IMG_7015 Île de Rab / Rab Ville

Dans le guide, il est indiqué qu’il est facile de trouver des logements sur les îles. De nombreuses sobe (chambres) sont mises à disposition des touristes ; et même que des petites mamies sont souvent postées au port ou à la gare routière pour proposer leurs maisons.

Nous arrivons donc confiant sur l’île de Rab, sans logement mais avec l’espoir de ne pas perdre trop de temps avant d’en trouver un…
Il est 17h quand on arrive à Rab et on ne voit aucune « mamies ».. !
C’est parti, on part se balader dans les rues, on frappe aux portes, mais ce ne sont que des refus que nous essuyons. C’est l’hiver, et ici, on n’accueille pas les touristes en hiver !

Au coin d’une rue, on rencontre Slavica (une poète d’une soixante d’années). Elle nous prend sous son aile et, avec elle, nous parcourons la ville de long en large pendant plus de deux heures pour trouver un endroit où dormir. On ne trouvera qu’un hôtel miteux, mais qui a la bonne idée d’être ouvert toute l’année.
« Oui mais sinon Rab, à quoi cela ressemble ? » (Aneliz – question/réponse pour toi !)
Et bien, c’est une vieille ville très jolie ; les fortifications, les églises, le port… tout est en pierre blanche ; la mer est d’huile, et l’eau y est transparente… mais tous les volets sont fermés !

L’île est si peu accueillante (il est vrai qu’il faisait mauvais temps) qu’on décide de partir à Pag le lendemain soir.
On retrouve Slavica à l’embarcadère… et nous offre son bouquin… ! photo/embrassade/et bon voyage… !

IMG_7031 IMG_7036

Île de Pag / Novalja et Pag Ville

Comme on sait qu’on risque d’arriver 3 mois trop tôt, et comme on ne se fait pas avoir deux fois de suite, on avait trouvé bon an mal an un logement avant l’arrivée du bateau à Novalja.
La rue est déserte, et il n’y a pas de lumière aux fenêtres, on frappe aux portes pour demander où se trouve le 10 de la rue ; une petite dame se rassure en voyant Marion sur le perron, elle nous indique l’endroit que l’on cherche et nous offre une pomme et une orange chacun… !

On rencontre finalement nos nouveaux hôtes dont l’accueil est bien plus froid ; d’autant que leur petit appartement spartiate n’est pas chauffé depuis septembre ! On a fait de la buée par la bouche toute la soirée/nuit/matin !

Le lendemain : direction la ville de Pag ; c’est très joli, on s’y balade 5 minutes pour se rendre compte qu’on a déjà fait le tour ; et puis l’île est sèche comme un caillou et battue par des vents froids à cette époque de l’année. Et bien, on aura du temps pour écrire le post sur Rijeka en attendant notre bus.

IMG_7046 DSCF0703 DSCF0709 IMG_7058

Les célèbres statues de l'île de Pag
Les célèbres statues de l’île de Pag

IMG_7066

Sur le chemin pour prendre le bus, on croise un taxi : il avait entendu le matin même que nous voulions rejoindre la ville de Zadar ; et comme il doit de toute manière y retourner pour une course et nous propose de nous emmener et on papote sur le trajet.
Retour sur le continent ! Notre hôte Airbnb nous accueille, elle aussi est super sympa, elle passe près d’une heure à nous expliquer quoi voir dans la ville et ses alentours…
À Zadar, y’a de la lumière et des gens…. Ouf : la civilisation !

Pour info, la page « On est ici » a été mise à jour et indique…. où nous sommes !

  • Bienvenue en Croatie!

« Croa-tie » fait la grenouille

DSCF0495

Premier post Croate !
À défaut d’avoir assisté au carnaval de Venise, nous posons nos sacs à dos pour celui de Rijeka ! Le plus grand carnaval populaire de Croatie… ! C’est sûr qu’on est loin des masques vénitiens, des capes en velours et autres broderies et tissages… !

Ici c’est poids-lourds déguisés, mousse et cartons peints, et costumes plus ou moins réussis !
Mais ce qui est très chouette, c’est de voir le côté cosmopolite de cet événement ! On trouve des vieux, des moins vieux, des jeunes, des beaux, des grands, des enfants, des handicapés, des parents, des petits, … même le Maire est déguisé !

img1 img6 img7 DSCF0515 img5 img4 img3 img2 DSCF0628

On s’est installé derrière les barrières et là, commence le défilé. Plus d’une centaine de chars/ou groupes vont effectuer un parcours dans la ville au son des enceintes à fond, des fanfares et crécelles. Ça détonne parfois, ça donne envie de danser, c’est une véritable fête ce carnaval.

Petite tradition croate : les hommes en peau de bête. Ils portent sur leurs épaules des crânes d’animaux, coiffés de poils… Ils ont une énorme cloche accrochée sur leur derrière, et se croisent les uns les autres en dansant, en se donnant de gros coups de cloche bien virils !

DSCF0639 DSCF0638

Ça sent la friture, la bière, les pétards. On croise des « bagnards » qui parlent avec des vrais flics, des « majorettes » bourrées, la  « famille Pierrafeu » qui danse sur Rihanna, des « flamands roses » au MacDo… où même les serveurs sont déguisés… !

IMG_6944

Pour nous ça caille, mais les festivités du carnaval nous font y rester 6h !