Catégorie : Jordanie

Amman and a Woman

Notre arrivée à Amman n’a pas été des plus sympas, le bus nous dépose pas du tout où nous pensions, l’hôtel n’est pas à l’endroit indiqué sur la carte…bref, on se fait 40 minutes de marche sakado sur le dos sous le soleil jordanien.
Rien n’indiquait alors qu’on se plairait à Amman !

…Et pourtant… On découvre la vie Ammanite de downtown avec son urbanisation chaotique (la ville s’est archi-développée en à peine 100 ans, et a dû, récemment, faire face à l’afflux des réfugiés irakiens, syriens, …) son trafic dense, les boui-boui dans les ruelles… ça vit ! même tard le soir ! … (bon c’est sale, avec des ordures qui jonchent les flancs des collines, les gens qui jettent leur déchets le long des routes…)
On est dans un quartier populaire, mais certains cafés-restaurants à la cuisine recherchée attirent les populations plus aisées, et ça crée un joli mélange (un peu comme le Xe arrondissement de Paris!)
IMG_0459 DSCF5364 DSCF5352 Stitched Panorama Stitched Panorama DSCF5369 Stitched Panorama IMG_4242 IMG_0461

Les femmes élégantes aux voiles apprêtés viennent fumer la shisha entre amis, des jeunes couples, des familles. On profite aussi pour tester le resto’ familial de grillades d’un cousin d’un ami que Brice c’était fait en Saoudie… et malgré la relation quelque peu « lointaine », on est très bien accueillis !
On goûte aussi le mensaf – le plat national : riz agneau arrosé de lait caillé de biquette… Bon, ça sent quand même fort la bique, mais c’est bon ! –, le jus de tamarin (sorte de datte au goût de pruneau), des kirkedi (infusion d’hibiscus) à la terrasse de la fondation d’art Khalid Shoman.
En grimpant sur les collines (beaucoup trop de collines !), les quartiers huppés se dévoilent, loin du tumulte de la vieille ville, les trottoirs sont larges, propres, et on trouve des resto’ branchés. Rares sont les filles qui se couvrent les cheveux, ou alors avec élégance (Marion a bien remarqué un raccord constant du foulard-ballerines !).
IMG_4231 DSCF5401 IMG_0463 IMG_0469 IMG_0465 IMG_4220

Sincèrement, il n’y a rien de bien intéressant à visiter dans cette capitale, il y a bien une citadelle antique qui domine la vieille ville (Amman est l’ancienne Philadelphia, une des plus vieille ville du monde avec Jericho), un théâtre romain… mouai… mais c’est surtout l’esprit de la ville qui est sympa, on s’y sent pas mal du tout… et puis les gens y sont tellement sympa !
DSCF5405 DSCF5399Tout comme le « bon Roi » Abdullah II et sa famille (dont on voit les photos dans tous les commerces, chez tout le monde), les gens nous sourient tout le temps et sont plein de bienveillance.
DSCF5293 Stitched Panorama IMG_4246
Tu ne sais pas où prendre ton bus, ou tu es perdu ? pas de problème, ils vont même t’accompagner, et toujours avec le sourire… et puis il y a la question qu’on nous pose tout le temps :
–  Where are you from ?
–  From France.
–  You are welcome !

On se doute bien que tout le monde est welcome, ils le disent tellement naturellement.
Et puis les gens se parlent facilement entre eux : un type monde dans la bus, s’assoie à côté du chauffeur, et va papoter avec lui tout au long de son trajet, puis redescend… ils ne se connaissaient pas, mais ça s’est fait simplement. Très facile de casser la glace… ça doit être la chaleur !

On en profite aussi pour aller faire un saut à Jerash… un petit taxi service (taxi blanc collectif), un bus qui part que quand il est plein, et hop ! nous voilà arrivés à Jerash !
Une ville grecque, puis romaine, puis byzantine (enfin comme toutes les villes du coin)…mais super bien conservée !
Et comme il fait 40°C, qu’il est midi et que c’est la basse saison, on est quasiment les seuls sur le site.
DSCF5408 DSCF5413 DSCF5424 DSCF5435 DSCF5444 DSCF5449 IMG_0485
Le retour ? un taxi clandestin nous prend… On est 5 dans la voiture, dont une russe convertie toute voilée, qui nous montre toutes les photos de son téléphone, sa fille avec le voile, sa fille sans le voile, ses petits-enfants, et Moscou, et le Kremlin…
On papote Russie et Jordanie, … elle nous explique qu’elle aussi, « avant », elle pouvait être « bras nus »…

On est bien content de ce passage en Jordanie ; un peu triste de « devoir » partir avec le Ramadan qui commence, mais en même temps, on avait déjà « tout » vu… mais on y mange tellement bien (certains nous disent qu’ils ont tout piqué aux Libanais !?), et puis les gens sont tellement gentils… après un accueil pareil, on redoute un peu notre retour en Israël… enfin… on espère que ça se passera bien, Inch’ Allah !

Sur la route, toute la sainte journée…

Plutôt que de prendre la grosse autoroute du désert, on décide de remonter vers Amman par la route des Rois.

IMG_0339C’est une jolie route, sinueuse, qui passe à travers des canyons, des déserts, des champs, des villages, des montagnes, des cailloux…
Tout ça étant, bien évidemment, très très joli !

DSCF5218 DSCF5223 IMG_0373 IMG_0342 DSCF5245 DSCF5249 DSCF5263 DSCF5207

Nous voilà donc, partageant la voiture d’un « taxi-guide », qui s’avèrera plus taxi, que guide… mais bon, on s’en satisfera.
3 questions plus tard (et 3 réponses floues plus tard), on a compris que ça ne servait à rien de lui en poser plus… mais on passera quelques heures avec Mohammed, sympa tout de même !

La route est belle, on s’arrête, photos, papote, café, clope, photos, café, clopes !

DSCF5253 DSCF5255 DSCF5261 IMG_0406 IMG_0407 IMG_0411 IMG_0423 IMG_0428 IMG_0433 DSCF5226 DSCF5232 IMG_0382 DSCF5241 DSCF5248

Et 6 heures plus tard, nous voilà à Madaba, ville chrétienne de Jordanie !
Ce soir, pas de muezzin, mais des cloches !
Cette ville a été « reconquise » par les Chrétiens du coin fin du XIXème siècle. Il y a donc plein d’églises, de voitures avec des stickers Jesus, des icônes de la vierge (à côté de la photo du bon Roi Abdullah II) dans les restaurants…

À l’arrivée, Fadi, notre hôte, très très (trop ?) sympa (et qui « prend » bcp de place) nous emmène (de grè ou de force, on se sait pas trop) directement dans sa voiture pour que l’on puisse assister au coucher du soleil imminent. Mer Morte en fond, montagne du Mont Nébo à côté.
On a même le droit à des photos « vas-y…attrape le soleil avec tes mains… attends…plus haut…encore un peu…encore…encore… stop… Ah… really funny ! » woué !!.
Bref, joli moment tout de même, avec Lamar sa fille, tout d’orange vêtue ! On ne voyait presque le plus le soleil tellement elle brillait !

10348522_467470430064496_4801252439582472781_n

DSCF5276 DSCF5275Un joli coucher de soleil… Arlette est avec nous…

Le lendemain, on visite les ruines de Madaba, les mosaïques (une carte du Moyen-Orient qui date de longtemps avant JC !!), la tête de St Jean-Baptiste, le sapin de Noël au milieu du désert… !

DSCF5289 DSCF5285 DSCF5290Une petite ville sympa, des shawarma, du motabal
Et puis on reprend bus direction Amman la capitale, à 30km de là…

Patrac à Petra

Enfin, on est arrivé à Petra en milieu de journée ; le minibus de notre auberge faisait du racolage à la gare routière: cool, pas besoin de grimper tout en haut de la ville avec nos gros sacs sur le dos.

Et puis, on retrouve par hasard Brice de Tours ! (…qui s’est perdu le soir même dans le désert avec les bédouins (ou des Bdul* ?)… donc on ne le croisera finalement pas)

Comme l’entrée du site de Petra coûte cher (env. 55€ pour un jour, 60€ pour deux) et que l’endroit où on reste était sympa (petite terrasse ombragée aménagée avec vue sur toute la ville), on s’est dit qu’on allait profiter de la tente et du calme du quartier l’après-midi pour se faire deux vraies belles journées sur site.

IMG_0092Heureusement que les nuits dans le désert sont calmes…
C’était sans compter sur l’appel à la prière du muezzin (à 03h44), qui devait avoir planqué un mégaphone sous notre fenêtre…


Mais ce qu’on ne savait pas encore, c’est qu’on ne visitera pas Petra tout de suite et ça ne sera ni le mardi, ni même le mercredi, ni le jeudi, ni… mais les Samedi et Dimanche.
Marion a choisi de passer les 5 jours suivants sous régime « immodium/smecta/spasfon/coca/riz/banane »…Et donc incapacité complète à marcher dans un désert de pierre et de sable, par 40°…
(Indiana Jones, lui, n’avait pas eu mal au ventre !)

Bref, au 5ème réveil matinal, on se lance ! Et l’attente a été bien récompensée !
C’est immense, grandiose, coloré, sculpté, magique, magnifique, …

On descend le Siq, le grand canyon au bout duquel on aperçoit le Khazneh, le trésor. C’est le monument le plus connu, mais il faut dire aussi que ça position en début de site, sous un soleil matinal rend le moment particulièrement émouvant !
Ça y est, on est à Petra !

Stitched Panorama DSCF4914 IMG_0104 IMG_0111 DSCF4927 DSCF5124 DSCF5161 IMG_0250 IMG_0258Mais il y a bien plus à voir sur ce site énorme.
C’est une ancienne ville construite dans les montagnes par les Nabatéens entre les VIe et IVe av. J.C. (les constructeurs préférés de Marion dorénavant).
Qu’est-ce qu’ils sont fort !
Les montagnes sont creusées, sculptés, poncées, lissées, …
Des tombeaux apparaissent, des sculptures, des motifs, …
Des escaliers qui ont vu 2000 ans de pieds les fouler, des systèmes d’irrigation complexes…

IMG_0202 IMG_0203 DSCF5092 IMG_0230 IMG_0245 DSCF5170 DSCF5189

DSCF4971 IMG_0320

IMG_0166Et puis la roche, toutes ces couleurs, ces coulures, ces matières, on dirait parfois du bois… parfois du filet de thon !

DSCF5042 DSCF5065 Stitched Panorama IMG_0209 IMG_0232 DSCF5133 IMG_0267On passe deux jours pleins à se balader, crapahuter, escalader, et photographier…
Le site est immense, immense et encore une fois immense… On n’a pas chômé et pourtant on n’a pas fait le tiers des sentiers du site.
C’est beaucoup de cailloux et de sable, et des montagnes à gravir.
Partout des habitats troglodytes, des montagnes creusées, des tombeaux décorés, …

Stitched Panorama DSCF5179 Stitched Panorama IMG_0151 Stitched Panorama DSCF5013 IMG_0169 DSCF5040 IMG_0172 IMG_0174 DSCF5044

Limite, ça se passe de texte …!
(sur la photo du monastère Jebel ed-Deir, un Bdul cascadeur a grimpé tout en haut…C’est pratique pour donner une échelle !)

  • les Bdul sont installés uniquement à Pétra, anciennement dans les grottes. Ils s’occupent des taxi-ânes, taxi-dromadaires, et taxi-calèches qu’on peut utiliser sur le site.  Ils descendraient de populations nomades, mais rien à voir avec des bédouins ! Ils ont mauvaise réputation et ces derniers ne les apprécient pas du tout…
    Un chauffeur de taxi nous a même expliqué qu’ils étaient « encore pire que des Gitans »….
    Ah ouais ?!

Bref, on en a pris plein les yeux !
C’est vraiment très très beau !

Note 1 – on a longtemps hésiter pour le titre (Petra, Petrapa / Pétatra / Ce tombeau sera votre tombeau)

Hubbly Bubbly avec Némo

On achève cette première partie du voyage par une nouvelle mauvaise expérience avec les chauffeurs de bus israéliens.

Bus 1 : à Be’er Sheva pour venir à Mitzpe Ramon, Brice a réussi à se mettre en colère avec le type du point information qui ne donne pas d’infos (et qui est resté malgré tout impassible). Marion était aussi fâchée car tous les petits militaires (soit toute la population entre 18 et 21 ans !) comblent les bus des lignes régulières ; et se battent littéralement pour rentrer dans le bus… donc il n’y a pas plus de places pour nous. On est restés sur le quai, ébetés… et énervés de se dire qu’on ne montera pas dans le bus…
Et nous avons atteint le paroxysme de l’humiliation lors de notre dernier voyage dans le désert du Negev.
Bus 2 : Vendredi donc, il nous fallait prendre un bus joignant Mitzpe Ramon pour Eilat, pour ensuite traverser la frontière. Le seul bus du vendredi, Shabbat oblige). On y arrive en avance ; une demi-dizaine d’autres personnes attendaient avec nous et le bus arrive, s’arrête mais n’ouvre pas la porte ; le bus est plein de petits soldats ; le chauffeur passe un coup de fil, faisant durer le suspense. On attend qu’il ouvre la soute, et la porte… Mais rien. Le bus repart …sans explication, rien… et pas d’alternative pour rejoindre Eilat.
On est dégoutés.
On commence à discuter avec un petit soldat (petit car lui aussi fait ses classes) qui attendait le bus avec nous, mais il nous dit que c’est la première fois que ça lui arrive. On papote 5min.

Miraaacle ! On voit finalement arriver Marion (l’Allemande) et son auto, qui s’est décidée à passer la frontière pour ensuite visiter Petra.
Cool ! À peu près le même programme que le nôtre !
On embarque donc notre soldat sympa (Asaf) et nous voilà parti, tous les 4, en auto !
On peut bien papoter, on dépose Asaf sur la route et on passera même la frontière avec Marion, tous les 3.

DSCF4821 DSCF4827 DSCF4829
Marion (l’Allemande) et son bagou arrive à nous trouver une voiture pour nous éviter les 15€ de taxi qui comble les 5km qui nous sépare d’Aqaba : 3 Italiens qui revenaient d’Israël ; un Romain, un femme du Lac de Garde et un Sicilien… Trois super stéréotypes d’Italiens : des éclats de voix, des jurons, tout ça avec des gestes dans tous les sens ; on a passé les 10 minutes du trajet à rigoler !

On dépose Marion (l’Allemande) à la gare de bus pour Petra. Et nous, nous partons rejoindre notre hôtel, pour les 3 prochains jours.

IMG_0025

On profite de notre halte à Aqaba pour plonger.
Et c’est vraiment sans regret ! Il y a ici, des milliers de poissons de toutes les couleurs, des coraux, des pieuvres qui changent de forme et de couleur, des poissons-ballons avec des picots, des poissons lions, des poissons-rochers tout plein d’algues, des poissons-clowns pas si marrants, des muraines patibulaires, des « Doris », des petites mérous à pois bleus, des poissons perroquets, des …
On a même vue une raie aigle de plus de 2 mètres de long!
Et puis aussi pour attirer les plongeurs (et les poissons), on y a vu deux épaves : celle d’un cargo libanais Cedar Pride et celle d’un tank coulé par le bon Roi.
(plus de photos sous-marine à suivre peut-être plus tard)

Exif_JPEG_PICTURE imagesOn rencontre à la plongée un Suisse, voyageur de profession, un chinois, et deux français ! Qu’on retrouvera également le soir, pour un premier match Suisse-Equateur suivi d’un France-Honduras.

DSCF4859

Au troquet en bas de la « maison », on est à de l’ombre, sous un grand arbre, une cinquantaine de chaises en plastique sont partagée entre 3 cafés. Le « nôtre », c’est Al Firbous… on s’y installe le premier jour pour y boire des kirkedi (infusions d’hibiscus bien fraîche), du thé à la menthe, et fumer la shisha.

DSCF4835 DSCF4869 Stitched Panorama
On passera ici des heures à papoter et à regarder les matchs, pendant nos soirées. Des Jordaniens habitués viennent s’installer à notre table, on est invité par un bédouin en Arabie Saoudite (la frontière est à 27km d’ici), …

DSCF4832 DSCF4834On profite donc de 2 jours de plongées, de houmous, thé à la menthe, et kirkedi, etc… ! ça fait « vacances » !
L’accueil ici est très convivial, et spontané. On passera un bon week-end, riche en rencontre, ça fait plaisir !

Et jamais dans notre voyage nous n’aurons été autant au sud!
La prochaine fois ça sera probablement en Inde?