Catégorie : Bosnie-Herzégovine

Mostar, ça pique le nez

Nous quittons donc Sarajevo à bord d’un vieux train, finition bois (offert par la Suède). Nous traversons la région intérieure et montagneuse de la BiH, découvrant toujours de beaux paysages… !

IMG_3225

Pour arriver enfin à Mostar, capitale de l’Herzégovine.

La ville est séparée en deux zones et bien qu’il n’y ait pas de frontière réelle, il y a une nette différence entre l’est bosniaque musulman et l’ouest croate catholique. Avec au milieu tout un boulevard portant encore les marques des batailles du passé (des immeubles entiers laissés à l’abandon dans l’attente d’être un jour détruit ?)

Stitched Panorama

Le pont, reconstruit depuis la fin des conflits, est certes LA plus grande attraction de la ville, mais ce quartier est devenu très touristique. Les petites maisons autour du pont sont aujourd’hui des échoppes à souvenirs et les marchands vont même jusqu’à vendre leurs breloques sur les parvis des mosquées. Cependant, ce quartier ne s’étend pas trop sur le reste de la ville ; et il y a une atmosphère qu’on a bien apprécié en vivant au rythme de la vie bosniaque dans les caffee à jouer au backgammon ou aux terrasses des Ćevapdžinice (cantines à ćevapi).

DSCF1279 DSCF1300 DSCF1295 IMG_7372 DSCF1368 DSCF1359

Non loin, nous sommes allés nous balader à Blagaj. Un joli village où coule une rivière et à sa source, un ermitage de derviches.
Ce village tout comme le quartier du Stari Most (vieux pont) à Mostar était relativement désert de touristes ; et nous sommes bien contents une fois de plus de n’être pas venus en haute saison…

DSCF1340 DSCF1338

Comment ne pas terminer notre post par notre hôte, Meša un ancien joueur du Panathinaikos reconverti en karateka 7ème dan ; une nouvelle belle rencontre qui nous conforte dans notre regard sur la Bosnie.

En bonus, l’attraction de la ville : les plongeurs du pont de Mostar, qui forment un club officiel.

BiH

Notre arrivée en bus depuis la Croatie nous fait traverser l’arrière-pays de la Bosnie-Herzégovine (BiH)…

IMG_3176 DSCF1103

Et bienvenue à Sarajevo!

Certes, l’histoire récente du pays (et de la ville en particulier) n’est pas très excitante ; et les stigmates du dernier conflit (pourtant vieux de près de 20 ans) sont parfois présentes, surtout dans les faubourgs. Nous arrivons par cette « banlieue » marquée par le siège de Sarajevo. Les façades de certains immeubles gardent les marques violentes des conflits qui se sont déroulés ici. C’est un ensemble de « patch », d’ajouts d’enduits et d’agglo pour boucher les trous…

sarajevo1(Et cette photo a été prise le seul moment où il faisait moche, ce qui ne joue pas en sa faveur)

Mais aujourd’hui, le centre-ville de Sarajevo a fait peau neuve. Les immeubles ont été reconstruits et rénovés, les impacts ont presque disparus, et le tourisme se développe.

Ce sont surtout les siècles précédents qui ont apporté toute la richesse de cette ville et que nous prendrons plaisir à découvrir..!

Stitched Panorama IMG_7242

Stitched PanoramaIMG_7244

Nous avons donc pris le temps de déambuler dans cette ville, dans le vieux centre, dans lequel les églises orthodoxes ou catholiques jouxtent les mosquées ; où derrière les grandes enfilades d’immeubles habsbourgeois, on trouve de petites ruelles entre des maisons basses ottomanes. Et ça sent la viande grillée, et les gens mangent des kebabs et des čevapi, et boivent du vin, fument la shisha. On voit des femmes voilées qui papotent avec d’autres au décolleté « plongeant », des gens qui vont prier quand le Muezzin se met à chanter, et d’autres qui continuent de boire leur café turc,… Quel mélange de cultures! Tout semble cohabiter simplement…
On oublierait presque la présence des quelques soldats de l’EUFOR (force européenne en charge de maintenir la sécurité en Bosnie-Herzégovine).

DSCF1217 DSCF1220 DSCF1121 DSCF1120 IMG_7281 IMG_7274 Stitched Panorama La ville est entourée de montagnes. On a eu chaud pendant notre séjour et pourtant il y a encore de la neige dans les stations de ski voisines.

À 15 minutes en bus de Sarajevo, on est lâché en pleine campagne ; les petites maisons aux toits rouges, les moutons, les mottes de paille… on a l’impression d’être chez Heidi ; avec un minaret qui pointe…

IMG_3202 DSCF1213

Ce pays est une agréable surprise, on s’y sent bien; et on va finalement y passer un peu plus de temps que prévu.