en-bourlingue

คุณจัดการเพื่ออ่านสิ่งที่เขียน?*

Chiang Saen, 8h30 du matin, toute la ville semble endormie.
Nouveau tampon dans le passeport, nouveau pays, nouvel alphabet, nouvelle langue, nouvelle culture.
Nous voulons prendre un bus pour Phayao, via Chiang Rai.
Étape 1 – prendre des sous. C’est fait. Oh, il y a le roi sur tous les billets !

Étape 2 – prendre un bus. Surprise, même perdu au bout du pays, tout le monde parle anglais (du moins il y a toujours quelqu’un qui…), et même si on prononce mal le nom de la ville, on nous comprend !
De toute manière, il n’y a qu’un seul bus local, au bout de la rue principale, face au Mékong.
C’est un vieux bus bien bien vieux, bien rouillé, bien old school, avec le tour des vitres chromé, et qui nous coute 60 baht, soit 1,5€ pour 1h30 de trajet pour tous les deux.
On est contents, les gens sourient, et c’est simple, ça change !
IMG_6477 DSCF9809 DSCF9811

Le bus ne roule pas très très vite, et surtout, le chauffeur est installé à droite et conduit à gauche…
On s’arrête toutes les 5 minutes pour récupérer quelqu’un au bord de la route. Il fait beau, le paysage est différent de la Chine, les voitures, les affiches, les villes, …
On arrive dans un pays loin d’être aussi développé que le précèdent mais les gens y semblent plus courtois, souriants, discrets… plus civilisés.

Étape 3 – Chiang Rai. On doit changer de bus. On s’était déjà préparé à montrer sur le guide le nom de Phayao, écrit en thaï, pour qu’on nous comprenne.
Mais quedal ! à la sortie du bus, les destinations sont écrites en anglais. Et on vient nous chercher pour nous demander où nous voulons aller.
Mais surtout, à la gare, il y a au moins une quinzaine de laowai. Autant qu’en 2 mois en Chine !
C’est fou !
Nous posons nos sacs dans la soute, on paye nos billets. Le bus part dans 30 min, on va donc s’acheter à manger.
Brice manque de se faire écraser (tout raplapla) par un gros 4×4, juste parce qu’il n’a pas regardé du bon côté.
Petite frayeur !
On retourne tranquillement au bus, ce dernier était en train de partir avec 15min d’avance !
Heureusement que la fille du bus était sympa, elle nous a attendu et avec le sourire même !
Nous partons donc pour Phayao, à 2h de route de Chiang Rai.
DSCF9813

Phayao est une petite ville de 20000 habitants. Et nouvelle surprise : une petite ville en Thaïlande, ben c’est une vraie petite ville. Pas comme en Chine.
Il va falloir qu’on revoie nos critères d’échelle ! La Chine nous a trop déréglés nos paramètres ! La ville nous apparait en effet (certes petite) peu vivante.

On déambule tranquillement l’après-midi, en commençant à prendre nos repères. C’est toujours drôle de changer de pays, il faut tout remettre à plat. Comment on dit bonjour, merci et au revoir. Comment on compte ? Combien ça coute ? Comment ça fonctionne les tük-tük, les bus et les resto’.
Donc nous, on se balade, observant les temples, les photos du Roi (omniprésent), les sculptures de dragon, de Bouddha doré et d’animaux, les fruits exotiques, le lac, …
DSCF9815 DSCF9822 Stitched Panorama DSCF9826DSCF9946 IMG_6483 Stitched Panorama DSCF9860On traverse les routes, en se répétant à voix haute droite, puis gauche. Mais Brice manque de se faire, à nouveau, renverser par un vélo.
Deux fois en un jour… droite, puis gauche… ! Comment tu veux porter ton sac-à-dos si t’es tout raplapla ?!
DSCF9850
On découvre doucement ce « nouveau pays » dans lequel on va surement passer un mois.
IMG_6495IMG_6499

Le lendemain, on part pour Phrae, autre petite ville à 4h de route, plus au sud.
Et comme la veille, c’est une charmante petite ville, avec de nombreux temples disséminés dans les ruelles, peu de gens dans les rues, pas un seul laowai, c’est agréable ce calme d’une petite ville, ça faisait longtemps.

Les maisons en bois, à étage, les jardins très verts et fleuris, les petits bars avec terrasses, les jus de fruits, les brochettes, les boutiques jolies, on découvre les bui-bui de rue…
Stitched Panorama Stitched Panorama DSCF9881 Stitched Panorama Stitched Panorama DSCF9904 DSCF9906 DSCF9911 Stitched Panorama IMG_6502 DSCF9888 DSCF9941 DSCF9872
Et toujours les gens qui nous sourient. Si en Chine, les gens souriaient en nous voyant… c’était de l’incongruité de rencontrer un laowai, ici, c’est simplement… par gentillesse, et des courbettes, et des mercis, et de la bienveillance…
C’est très plaisant et calme, et on passe notre première nuit sous moustiquaire !

Mais ça y est ! Ça sent les vacances, le soleil, les tongs et le short ! Et dire qu’on est mi-décembre…

  • « T’arrives à lire ce qui est écrit ? »
    Le thaï, écrit, ça ressemble à une typo « circuit-imprimé » ou « décalcomanie mal décalcomanié »… on a l’impression qu’il manque des bouts de lettres…
    à moins que ça ne soit une typo qu’il faille lire en miroir… !

Et quand, le premier jour, il faut qu’on se trouve un hôtel, on se répète, lisant les pancartes dans la rue « grand serpent, petit serpent, neuf, un, un, petit serpent, truc », ce qui équivaut à une transcription observée des lettres thaï, pour le mot hôtel = โรงแรม.

C’est pas gagné !

Note 1 – Enfin on mange de la vraie nourriture « chinoise »! Rouleau de printemps, nems, et les goûts de nos resto’ bellevillois.

Note 2 – Et pour terminer par la – désormais traditionnelle – note toilettes, c’est le retour des douchettes dans les WC, pour le plus grand plaisir de nos fessiers.

Article publié le 15 décembre 2014 à 2 h 45 min. Il apparaît dans la catégorie Asie du Sud-Est, Thaïlande. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. Olive dit :

    Coucou les globetrotters,
    toujours de magnifiques photos… Brice, va pas te faire aplatir!!
    Comme vous allez rester un bon bout de temps en Thaïland, Si vous avez besoin d’un contact, Brice tu te souviens d’Eric le chargeur? Enfin bref, y a toujours moyen que je te donne ses coordonnées sinon y a ton copain Pierre L. 😛 hihi…

    Bonne continuation.

    Bizouilles à vous 2!

  2. Sergio dit :

    Sympa, on a hâte de voir le reste. C’est quoi tous les t-shirts jaunes? La couleur du roi?
    Bises

  3. Elo Soeur de brissoumissou dit :

    Trop beau ça à l’air super cool dites donc et y’à encore des bouddhas allongés qui se font bronzer gros bisous et Frère STP fait attention quand tu traverses je t’embrasse fort fort

    Elo

  4. Le meilleur pote de Brice dit :

    Marrant moi j’avais traduit par grand crochet, presque 5, 9, 6, 6, presque 5, 2 et 1 accroches. La fondu Thai c’est une tuerie (en tout cas chez Sawadee dans le 15eme)…

  5. Reeback dit :

    c’est vrai que ça fait plus détendue comme ambiance… au moins sur les photos
    ah oui, faites gaffe en traversant… c’est pas parce qu’on vous envie d’être en vacances depuis presque 10 mois qu’on veut se venger en vous voyant écraser

  6. giraudot dit :

    คุณจัดการเพื่ออ่านสิ่งที่เขียน
    ah ah trop bonne, je viens de la comprendre
    eh, fallait l’inventer, celle-là
    « ad taleur »
    éjesuioùlà

  7. dbz dit :

    je vous conseille d’aller chez thaïvent à Bangkok. Super resto, vous serez pas déçus.

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :