en-bourlingue

684 km

Le Monténégro sous la pluie, ça ne nous plaisait pas tant que cela, et on avait envie de changer, de s’éloigner de l’Adriatique et d’avancer un peu ; et puis… on est attendu à Istanbul.

Bus #1 :
Kotor 10:17 – Podgorica 12:30

Nous quittons donc Kotor, très joli, et encore plus mystérieux sous la brume pour rejoindre Podgorica, la capitale du pays (anciennement Titograd, c’est pas très excitant comme titre).
4 heures de correspondance, il pleut des trombes ; on se réconforte en déjeunant dans le resto le plus classe de la ville. On montera tout de même dans le bus trempé, et les pieds qui puent (Brice).

Stitched Panorama

Bus #2 :
Podgorica 16:30 – Niš 03:40 (+1 jour)

Nous prenons ensuite un bus pour Niš, en Serbie.
On est content, car on passe par une superbe vallée qu’on avait bien envie de voir, un canyon très vert.
On s’arrête toutes les 3 heures, pour la pause clope/pipi, parfois au milieu de rien.
Et on ne compte pas les passages de douanes, le check passeport à la sortie du pays, et le check passeport à l’entrée de l’autre pays, les tampons, etc… !

IMG_7412 IMG_7432 IMG_7458 IMG_7484

Bus #3 :
Niš 04:30 – СОФИЯ (Sofia) 09:30 (GMT+2)

Arrivée en pleine nuit à Niš et sans monnaie locale (le dinar serbe) il nous faut trouver des sous pour notre prochain billet, mais la guichetière est très sympa ; on attend le bus, il fait 5°C et on est un peu fatigué.

Arrivée à Sofia, grand soleil…

Premières 24 heures d’affilées à voyager ! 3 bus, 3 devises, et à peine 700 km… on allait pourtant pas loin.

Article publié le 29 mars 2014 à 20 h 15 min. Il apparaît dans la catégorie Monténégro. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. enfin une journée un peu pénible la première en un mois
    la vie est dure…

  2. Sylvie dit :

    Oui on voit que la vie est dure
    et je vous plains …et je compatis mais juste un peu. A cause de la pluie. A Nancy, on ne sait pus ce que c’est, c’est l’printemps et il faut faire attention à ne pas prendre de coup de soleil en s’endormant place Stan (photo de preuve suivra)
    Biz

  3. Borbor (AKA: le bisounours) dit :

    Si avec de la pluie les paysages sont aussi magnifiques, qu’est ce que c’est quand il fait beau?
    Même avec la pluie et les « galères », ça continue à donner envie… et n’oubliez pas qu’après la pluie le beau temps arrive à nouveau!
    La bise

  4. Fredo d'à coté ! dit :

    n’empêche que par chez vous, y a moins de monde qu’à Paris !
    Voudriez pas prendre des photos du contenu de vos assiettes, de vos sandwiches, question de nous imprégner de vos menus !
    bisous les loulous.

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :