en-bourlingue

Bonzérebon

Pour rejoindre Pyin U Lwin, on avait bien envie de prendre la voie ferrée, déjà parce que plein de gens nous ont dit « le train en Birmanie, c’est un voyage dans le passé », bon, ok, mais venir en Birmanie, c’est déjà se plonger dans l’intemporalité et l’archaïsme. « nan, mais c’est dingue, ça saute de partout, ça fait du bruit » ouais, mais en Thaïlande aussi le train il circule à deux à l’heure en sautant de partout.DSCF6050 S0016059Et comme une vidéo vaut mieux que de longues explications, …

Donc oui, ça bouge beaucoup, beaucoup, beaucoup. Nos fesses ont perdus un peu de leurs gras depuis notre départ de France, dommage. Les lattes en bois des assis-dur, au bout de 6h de train sautillant, ça fait mal aux fesses. DSCF6091 DSCF6094 DSCF6130 Stitched PanoramaPas de carreaux aux fenêtres, c’est directement en contact avec la nature. Et puis, si il y a bien quelques touristes en ordinary class, on voyage aussi avec quelques locaux, qui déballent leur victuailles dans le train, nous observe autant que nous le faisons, et essaient parfois de papoter avec nous.Stitched Panorama DSCF6353 DSCF6361 DSCF6087

On s’arrête dans plein de petites gares intermédiaires, toutes plus petites les unes que les autres celle de départ n’étant pas bien grande. On fera même une pause déjeuner d’une bonne demi-heure (comme en bus quoi !) à manger un curry à côté des contrôleurs et du conducteur.DSCF6184 DSCF6192 DSCF6202 DSCF6281

A l’arrivée du train en gare, les vendeurs ambulants – comme cela se fait aussi pour les bus – proposent leurs en-cas qui sont échangés par la fenêtre.

Pour de nombreux touristes (voyageant en upper class – avec des ventilo’ et des repose pieds), le point d’orgues du trajet est le passage d’un vieux viaduc d’acier datant de la fin du XIXème siècle. Comme la maintenance préventive n’est pas l’activité favorite des Birmans, le train y roule au pas.

D’ailleurs le train bouge beaucoup, ce qui devait arriver, arriva. Le train a déraillé. Enfin pas tout le train, mais juste un essieu à l’arrière du train. Le convoi roule tellement lentement qu’il n’y a bien entendu pas eu de soucis (heureusement quand même qu’il n’a pas déraillé sur le pont !)
Donc, les mecs du train commencent à vouloir réparer le truc. Nous on se dit qu’on ira plus vite à pieds, on est à 10km de la ville, on va rejoindre la route, et faire du stop.
Ni une, ni deux, en moins de 30 secondes, on est assis dans la benne d’un camion transportant des sacs de ciment… (pas cool pour nos fringues…) mais au bout de 3min, on s’arrête pour refroidir les roues du camion.
On change alors de véhicule et nous arrivons à Pyin U Lwin.

Cette ville n’a pas grand intérêt, et après réflexion, plutôt rapide, on part le lendemain matin pour Mandalay, en pick-up, cheveux aux vents et lattes en bois. Aïe, nos fesses…

On n’avait décidé de ne pas visiter Mandalay au départ, mais notre planning nous laisse cette possibilité-là.
Alors pourquoi pas.
On arrive en fin de matinée, et on se loue des vélos pour rejoindre le pont U-Bein, le plus grand pont en teck du monde.
Passage éclair par le marché de jade – qui nous dégoutera un peu, d’autant plus quand on connaît les conditions dans lesquelles se fait l’extraction des pierres précieuses en Birmanie (les mineurs des minorités des villes du nord – interdites aux étrangers – seraient payés en fix d’héroïne…ce qui arrangerait bien la junte dans la gouvernance de ces ethnies parfois dissidentes).

En chemin, on s’arrête pour observer les sculpteurs de Bouddha, tout blanc de poussière. Sur le trottoir, sans masque, sans lunette de protection. Juste une scie-ponceuse à la main…DSCF6419 IMG_7662 DSCF6414La route passe par les faubourgs de la ville un peu crados, délabrés et hyper bruyants.

A l’arrivée, il y a beaucoup de touristes, venus assister au coucher du soleil. C’est vrai qu’avec cette lumière de fin de journée, les pêcheurs debout dans l’eau, les buffles qui pataugent, et le pont, si fragile d’apparence et graphique, le moment est bien choisi.DSCF6454 Stitched Panorama IMG_7732DSCF6526 Stitched Panorama DSCF6540

On se balade un peu dessus, puis dessous, profitant du calme de la rive, avant de remonter sur nos biclous, pour 50min de pédalage (Aïe nos fesses !), à travers les marchés, les chiens errants qui traversent n’importe comment les rues (dont un finira sous nos yeux sous les roues d’une mob’), les carrefours sans signalisation, ou tout le monde y va… et on verra si ça passe, … et la nuit qui tombe.
On se dit que les rives du canal, loin des grandes rues en quadrillage de la ville, semblent bien animées et aurait mérité qu’on si attarde…

C’est un aperçu un peu rapide de Mandalay, mais nous devons commencer à rejoindre la frontière avec l’Inde.
Direction donc Monywa, ville située à 3h de bus, au nord-ouest.

Article publié le 5 février 2015 à 16 h 13 min. Il apparaît dans la catégorie Myanmar. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. magoldo dit :

    Je propose un petit massage fessier . Ça doit bien se trouver la bas . Ou à défaut de l’arnica ceci dit les fesses bleues ça peut plaire..

    • Sylvie dit :

      Magnifique le personnage en rouge, le pont et les barques en dessous !
      J’ai adoré mon voyage en train, avec bruit et tout, j’ai pas eu mal aux fesses et pourtant j’y étais.
      Il n’y a qu’un reproche à faire à la bêcheuse qui textote dans le train et ne nous dit même pas bonjour ; pourtant en plus, elle aurait pu parler, on l’aurait entendue
      La prochaine fois ?

  2. Cat dit :

    Rien que pour le pont….ça valait le coup !
    Bisous

  3. Raymonde & Jean-Pierre dit :

    Super la video dans le train !!! j’en avais le « trainsick »
    Bisous

  4. Sergio dit :

    De bien belles photos encore !

  5. Est-ce que vous nous feriez pas une petite liste du parfait sac du bourlingueur? Vous avez suffisamment d’expérience maintenant pour dire ce qui est essentiel, ce qui est util et ce qui est superflue ! Aussi quels activités vous occupe pendant 6 heures de train? Sinon 2 questions sur le train: comment elle fait la dame avec son plat géant sur la tête, et comment tu fais pour faire pipi?

  6. Perrine dit :

    J’aurais vraiment A-DO-RÉ ce passage de passerelle en train!

  7. o2 youhou dit :

    wououaou ce pont …. il est magnifique !!!
    merci pour ces photos splendides !

  8. o2 youhou dit :

    je viens juste de voir la vidéo … impressionnant !!!! j’aurai flipé sur le pont ! (je comprends mieux ce que vous avez écrit : heureusement qu’il n’a pas déraillé sur le pont Oo)
    j’adore Marion, impassible sur son téléphone malgré le balancement de droite à gauche ! une vrai bourlingueuse 😉
    je vous embrasse et pense fort à vos petites fesses toutes endorlories

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :