C’est dans terre au milieu des poissons

Vendredi.
Le bateau qui nous mène aux îles Togean part de nuit.
Nos tickets, en ekonomi, nous permettent de nous installer sur le pont du bateau.
Un petit matelas que l’on emprunte et c’est parti pour 12h. de traversée. Certes, un peu houleuse au départ, mais avec le ciel noir et intensément étoilés pour seul toit, on se sent vernis.
Nous ne sommes pas encore partis que la bateau amarré à nos côtés décide de mettre en route son moteur. De sa cheminée sort une épaisse fumée noire… Il fait déjà nuit et nous nous rendrons compte bien plus tard que tous les passagers installés sur le pont sont recouverts de cette suie noire, grasse et charbonnée qui nous collera à la peau pour les douze prochaines heures…DSCF1638 DSCF1640 DSCF1649Mais mis à part cette aventure digne des meilleurs ramoneurs, nous passons une super nuit, au frais, au bon air, sous une Voie Lactée à faire envie aux astronomes.

C’est aux aurores que nous arrivons à Wakai, le « gros » village des îles Togean.
C’est un peu la cohue au port, chaque touriste essayant de trouver son bateau pour rejoindre telle île, et chaque bateau profitant de la situation pour faire grimper les prix.

Sur le ferry, Pierre – rencontré à Gorontalo et féru de plongée sous-marine –  avait rencontré Emmi.
Elle tient un resort sur la toute petite île d’Una Una, située à encore 3h de bateau. Cette île volcanique est réputée pour ses spots de plongée incroyables, les seuls potables de la région en raison justement des richesses minérales prodiguées par le volcan. Nous, on avait pas du tout prévu d’aller par là-bas, c’est très isolé, et on comptait plutôt se cantonner aux délicieuses îles aux plages de sable fin – beaucoup plus abordable aussi pour nos bourses.
Après de nombreuses discussions et tergiversations avec nos copains – on forme une belle bande de gourdis, nous choisissons de suivre Emmi pour le Sanctum de Una-Una.
L’aventure plongée commence.DSCF1669

Una-Una, c’est une pe

19 thoughts on “C’est dans terre au milieu des poissons

  1. Ça aurait pu être pire… Il aurait pu y avoir 36h à cheval après les 4h du 5eme bateau. .. Et c’est prévu pour quand la fin de la construction de l’héliport ?
    Je vous aime. Vous me manquez.

    1. Et ben dis donc les bourlingueurs, avec vos 3 derniers posts, que d’émotions diverses et variées!
      Pour vous surtout bien sûr, mais vous nous les faites partager avec tant de talent.
      Bulé bulé bien

  2. Et Emmi elle a pas besoin d’un cuisto aussi pour son Resort?
    Ca va être cool ces deux mois. Vous aurez peut être l’impression d’être en vacances de bourlingue et d’être en travail saisonnier.
    Je vous embrasse

  3. Viens de tomber sur votre blog par hasard, via la page facebook de Ian (Tana Toraja), elle meme identifiee via Airbnb, vous nous confortez sur notre voyage a venir ! Pour nous c’est depart dans 10 jours pour Sulawesi, 3 semaines seulement, du sud au nord, et Una Una deja  » reserve » pour mi-novembre, en contact avec Emmi, c’est vraiment drole de vous suivre :))
    Bon voyage !!

  4. Oh là là, comme je voudrais être sous l’eau, là, avec vous…
    Si vous restez 2 ans plutôt que 2 mois là où vous êtes, sur qu’on viendra plonger avec vous…
    On se donne rendez-vous fin 2016??
    Profitez bien, belles plongées et faites gaffe à la narcose!!
    Grosses bises

  5. Beaucoup de plaisir a lire vos articles.
    Attend avec impatience les chefs d oeuvre de Marion. Et Brice prend pleins plaisir a passe ces brevets de plongee 🙂 🙂
    Bonne continuation a vous, pleins belles surprises!

  6. Ca a l’air cool Una-Una !
    En fait vous êtes en autosubsistance ou y’a quand même des bâteaux qui passent régulièrement ? ca m’intrigue 🙂

Comments are closed.