en-bourlingue

Le pont-pont

En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, nous avons traversé, bien installés dans « notre » TGV toute la région du GuiZhou et sommes débarqués dans la campagne septentrionale du GuangXi – fief de la minorité Dong.

La gare de train est située à une dizaine de km de la ville de SanJiang, elle-même située à 20km du village dans lequel on souhaite se rendre.
La région abrite donc les Dong, réputés pour être de grands bâtisseurs.DSCF9717 DSCF9719Stitched PanoramaAinsi, on a décidé d’aller visiter le village de ChengYang, dont le Pont du Vent et de la Pluie est connu pour être le plus gros du coin et l’un des plus majestueux de Chine.

Par chance, la voiture-stop qu’on a trouvé va justement au village. Banco.
C’est ainsi que nous posons nos affaires dans une petite auberge du village (après s’être affranchis d’un onéreux ticket d’entrée, encore…).
Au premier aperçu, on est un peu déçus par notre étape. Le village est en phase de transformation. Les échoppes ferment au profit des auberges et boutiques de souvenirs.
On semble à la limite du trop tard… Mais on va aller voir par là-bas derrière, dans les autres villages.

Quand bien même, nous nous réveillons tous les trois (une énorme araignée pour colocataire) sous une fine bruine qui colle à la peau, nous partons nous balader dans l’arrière-pays parmi les rizières, les plantations de thé, les rivières, les ponts aux massives structures et les tours aux tambours des Dong. Stitched Panorama DSCF9730 Stitched Panorama DSCF9751

Dans chaque village que nous traversons, nous tombons sur ces grandes constructions de bois.DSCF9800 Stitched Panorama DSCF9831 Stitched Panorama DSCF9852 DSCF9740D’extérieur, elles ressemblent à de longues pyramides. Une sorte de pagode plus large à sa base. Parfois carrées ou hexagonales, elles sont creuses. Il n’y a pas de plafond ou d’escalier permettant de grimper, mais simplement un espace libéré à sa base et qui permet à la communauté de s’y retrouver.
Et ce sont surtout les papys qui y tiennent séance, pour regarder la télé, papoter au coin du feu ou jouer aux cartes. Ces tours semblent habitées à longueur de journée, chacun ayant ses habitudes.Stitched Panorama DSCF9913 DSCF9912 Stitched Panorama DSCF9931 DSCF9916
Les papys sont entre potes, mais les mamys ne sont pas là.
Elles doivent être en train de bosser !

Le chemin serpente entre les plantations ou longe le lit de la rivière, reliant chaque village les uns aux autres. Les veilles maisons en bois côtoient les nouvelles en brique, béton et carrelage dans un ensemble malheureusement peu harmonieux.Stitched Panorama DSCF9795 Stitched Panorama Stitched Panorama DSCF9858 DSCF9854 DSCF9862 Stitched Panorama DSCF3187 DSCF9864 DSCF3190 DSCF9924Pour enjamber les petites rivières, il nous faut emprunter ces ponts énormes et massifs, protéger « du vent et de la pluie » par une élégante galerie surmontée de plusieurs couches de tuiles grises patinées par le temps et les intempéries.
Construits il y a plusieurs centaines d’années, ces mastodontes semblent bien robustes.
Les Dong n’ont utilisé aucun clou pour assembler ces imposantes poutres et chaque morceau est ingénieusement imbriqué.
D’épais piliers en pierre supportent les lourds troncs de 12~15 mètres de long, maintenant eux-mêmes les planches, les poutres, les linteaux, les bancs et le toit, richement décorés.DSCF3213 DSCF9818 DSCF9775 DSCF9778 DSCF9984

Nous longeons les plantations de thé, dont les buissons sont d’un beau vert clair sur le dessus. C’est la pleine période de récolte. Les pousses fraîches sont en train d’être cueillies et collectées.
Dans les villages, au détour de ruelles pavées, on sent çà et là les effluves des précieuses feuilles qui sèchent.DSCF9966En contrebas, coincées entre les collines, les paysans travaillent des parcelles inondées. De l’eau jusqu’aux genoux, ils retournent la terre sous leur chapeau pointu. Nous tentons tant bien que mal de trouver notre chemin dans ce labyrinthe submergé. On se perd, Brice glisse sur les pierres boueuses, et nous nous retrouvons très vite tous les deux les pieds plein d’eau.DSCF9873 DSCF9878 Stitched Panorama DSCF9895 Stitched PanoramaOn rebrousse chemin et rejoignons la vraie route. Encore une fois, on regrette de ne pas avoir de bottes, surtout Marion qui adore patauger dans la boue.

La journée passe, on évite globalement les gouttes d’eau, on se perd sur les sentiers, on est tous seuls et après plus de 20km de marche, nous retrouvons ChengYang et ses quelques mamies attirées plus par notre porte-monnaie que par nos NiHao souriants.
Mais quelle belle journée à la campagne.Stitched Panorama DSCF3219DSCF9972

Nous quittons finalement de nouveau la campagne chinoise.
Le TGV (et sans tunnel cette fois-ci !) nous fait traverser les magnifiques paysages des pains de sucre de la région de GuiLin et nous conduit en 3h à la mégalopole de GuangZhou.
Il est temps d’aller voir notre pote Taka !DSCF0023 DSCF0030 DSCF0037 DSCF0046

Article publié le 13 mai 2016 à 5 h 01 min. Il apparaît dans la catégorie Asie Orientale, Chine. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. vinclechat dit :

    Magnifique ce post. Cette champagne toute verte est tellement apaisante aussi. Sinon j’espere que vous avez aide la petite mamie a retrouver la piece qu’elle avait fait tomber par terre…

  2. Sergio dit :

    Sympa ce pont. En fait vous êtes arrivés à temps, il n’y a pas encore de hordes de touristes, ou alors c’est pas la saison…
    Bises

  3. Kazou dit :

    whaou !! Trop stylé chez Dong King Kong !

  4. Reeback dit :

    Je ne sais pas si l’architecture de vos villages de campagne était harmonieuse… en tout cas, vos photos laissent transparaitre une certaine authenticité et pas une ville en transformation avec plein de boutiques de souvenirs pour touristes. Je ne me lasse pas de vos « simples balades » à la campagne.

  5. K-Pou (en direct du Paraguay) dit :

    Ni Hao !
    L’avant avant dernière photo des pains de sucre est extra ! Trop joli joli.

    Sinon même pas une ptite photo de votre colloc araignée ? 🙂

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :