Téhéran famille

On quitte Ardabil par une jolie route sinueuse, traversant de beaux paysages aux montagnes impressionnantes. Téhéran se trouve sur le plateau iranien, et même si la mer Caspienne n’en est qu’à 50 km à vol d’oiseau ; la capitale est à 1200-2000 mètres d’altitude.
IMG_1422

IMG_1415

IMG_1406

IMG_1401

IMG_1433

IMG_1437
Le trajet dure 9h… et on s’arrêtera une seule fois !! Heureusement que Marion a arrêté les bols de thé le matin… !
Mais ce trajet sera aussi pour nous l’occasion de découvrir la conduite iranienne « à la façon spaghetti ». Tout le monde slalome, les voitures, les camions hors d’âge, les bus. Les autoroutes à 3 voies deviennent des 5 voies. Personne ne se sert de son clignotant, on double à droite, à gauche, au milieu, sur la bande d’arrêt d’urgence, et tout ça à 100km/h…
IMG_1450
Dans le bus, on est assis tout devant, et le chauffeur a dû nous entendre plus d’une fois faire des olala, ouffff, shiiiii, ahhhhh, pfffffff,
Et on se retrouve finalement en fin de journée à Téhéran. Immense mégalopole de 18 millions d’habitants. La plus longue rue fait 17km et va jusqu’aux pieds des montagnes.
Le gros challenge en Iran, et spécialement à Téhéran, c’est de traverser les rues ! Parce qu’il n’y a pas (ou peu) de passages piétons, juste tout le monde roule et toi, petit piéton fragile, tu t’insères dans la circulation dense, tel un papillon évitant les pare-brise !
La première fois, on s’est collés (avec nos gros sacs) à une toute petite mamie, et en rythme, on l’a suivie !
Et ça grouille ! De nombreuses motos dans tous les sens, les voitures, des gros bus… ça fait du bruit.
On est claqués, on part se trouver un resto, mais c’est le quartier des accessoires de voitures, donc il n’y a pas grand-chose. On déambule à la recherche d’un bui-bui, et puis on se fait accoster par Ali. Trop sympa, il est ingénieur dans le bâtiment, nous offre une carte de l’Iran, puis en remontant pour nous montrer un restau’, il offre a Marion un petit flacon de parfum (trop gentils les iraniens on vous dit!); puis il nous paye sur le trajet encore trois bières « islamiques »… bref, très gentil, on papote en mangeant notre kebab… Et on repart tous les trois, et au moment de vouloir le prendre en photo pour le mettre sur le blog, deux mécréants à moto sautent sur l’iPhone tout vieux pour le subtiliser. Ali est plus triste que nous, il pleure, il est désolé pour nous, tellement tellement désolé qu’on est obligé de le rassurer ; nous on relativise en lisant les news et le monde qui va mal : ce n’est qu’un portable, un bon outil de « travail » de voyageur, mais qu’un portable… (et pis surtout le micro est HS et la moitié des boutons aussi…)
Donc, cet aparte pour dire que les Iraniens sont super sympas (…sauf deux).

Le lendemain, on prend le métro (avec des wagons pour femme aussi, mais pas obligatoires… on choisira donc la mixité !) et passage à l’ambassade du Turkménistan.
On y dépose nos papiers, et le mec nous dit « Ok, that’s all right ». Ça n’a jamais été aussi simple !
Si tout va bien (Inch’ Allah), on récupèrera notre visa à Mashhad, dans 3 semaines.
C’est à ce moment qu’on retrouve Nader, un ancien collègue Iranien de Brice.
On passe 3 jours avec lui. Il nous montre tout de Téhéran :
– les résidences des Pahlavi (dernière dynastie)
DSCF7092

– le Palais Golestan (des shah précédents…)
DSCF7139

IMG_1485

DSCF7137

Stitched Panorama

IMG_1478

IMG_1483

IMG_1491

IMG_1492

IMG_1498

IMG_1501

IMG_1499

IMG_1477

IMG_1473

IMG_1496

– le bazaar,  et la ville, le thé sur les banquettes surélevées, …
IMG_1506

IMG_1513

DSCF7109

IMG_1452

IMG_1459

DSCF7105

Et on est finalement logés chez la maman de Nader (Fozieh), avec sa sœur Zeynab, sa nièce Delmia, et son frère Taher.
Nader et sa famille sont la quintessence de l’hospitalité iranienne. On sera accueillis comme des shah. Trois jours de bonheur partagé (en tout cas par nous !). On ne s’est jamais autant sentis « à la maison » depuis notre départ.
DSCF7178

DSCF7198

On découvre la mégalopole iranienne au rythme trépident et au trafic chaotique, les soirées au pied de la montagne…
DSCF7205

DSCF7187

Stitched Panorama

DSCF7241
On participe aux repas de famille…comme à la maison… on ne pouvait rêver mieux. Un accueil incroyable, plein de gentillesse, de simplicité, de gentilles attentions… et bien entendu : nous sommes repartis chargés plein de cadeaux, les larmes aux yeux.
Indescriptible. Incroyable. Et si simple.
De Téhéran, nous garderons surtout le souvenir de ce merveilleux accueil… et du trafic fou !

21 thoughts on “Téhéran famille

  1. C’est super cool d’avoir retrouver Nader!!! Il est vraiment sympa et Nushine également 😉
    Gros bisous à vous 2 et Bonne route vers vos nouvelles aventures 😀

  2. C’est super que vous ayiez internet pour pouvoir continuer de (nous) écrire ! c’est très design textile ces mosaïques ! magnifique…
    je vous embrasse

  3. Punaise heureusement que je n’étais pas avec vous dans le bus car si vous, vous avez eu peur, moi j’aurais été trauma’
    Bon faites quand même gaffe aux iraniens, je sais ils sont très gentils, mais ce sont des filous, ils vous offre des cadeaux mais pour certains ils attendent parfois des choses en retour, et j’espère être mauvaise langue ou parano en disant que si ça se trouve le mec qui à offert la bouteille de parfum à Marion était peut-être de mèche avec ceux qui vous ont voler votre portable. J’ai bosser avec des iraniens et ils sont adorables mais ce sont des filous, des commerçants dans l’âme et c’est un donné pour un rendu. Bon désolé de faire ma vieille mais faites gaffe quand même à certains.
    Du coup on peux viber ou pas?

  4. je ne sais pas à quoi marchaient les vieux chats d’iran mais plus psychédélique de motifs et couleurs kadinsky et la beat generation n’ont rien inventé

  5. C’est ouf : l’altitude varie autant dans Téhéran (1200>2000 m.) ?
    Les mosaïques sur les bâtiments sont juste magnifiques : ça ravit les yeux.
    Le bar à chicha donne bien envie aussi.
    Je vous trouve un peu amaigri ? ça va ? pas de souci « Star Acquien » ?

  6. Les 2 mecs en question je suis certain que c’est Zam et son pote. C’est dingue ce que se blog donne envi de voyager. Constat difficile, je ne crois pas qu’il existe le moindre endroit en occident ou les gens soient aussi accueilliant. Sauf peut être le Pierrot à motte picquet… Bises les copains (enfin Brice, Marion on a pas le droit)

  7. eh mais!!!!!

    t as maigri briks!! (rionmar aussi mais je l avais deja dit alors je repete pas). mangez des loukoums la!!!

    trop cool le the dans la riviere/egout! vous avez vu des tortues ninja?

Ça vous inspire?