en-bourlingue

BeauTombeau

Avant même notre départ de France, notre passage en Inde ne pouvait se concevoir sans aller voir le Taj Mahal à Agra.
Comme à l’accoutumé depuis notre séjour dans « l’Inde touristique », on s’est bien blindé : c’est le site le plus visité du pays, il va certainement y avoir des rabatteurs, des arnaques, de « l’agression urbaine ».
On se prépare aussi à la gare de Gwalior avant de monter dans notre train. Ticket 2nd general.
Encore une fois, on n’a pas réservé (et pas chercher à le faire non plus), et l’idée d’être serrés comme le voyage précédent en 2nd pendant deux heures ne nous enchante pas trop.
On élabore une stratégie « tu rentres d’abord, je te suis, on met les sacs devant, on pousse, on se laisse pas faire ».
Et le train arrive.
Avec plein de places libres. Youhou !Stitched Panorama

À l’arrivée à Agra, même soulagement, on est relativement peu agressés par les chauffeurs d’autorickshaw, et ceux-ci nous proposent même des tarifs de course moitié moins élevés que ceux que nous espérions payer.
On comprend vite pourquoi, le type aimerait bien sur le chemin qu’on s’arrête voir un autre hôtel, chez un pote à lui… mais on n’est pas des Américains, on ne se fait pas blouser !

Et on est tout contents d’avoir réussi à nous imposer.
Dans les rues bordants le Taj, certes, il y a du monde, mais finalement pas tant de touristes que ça, la saison touche à sa fin, les températures commence à grimper fort. DSCF5540On profite de l’après-midi pour se balader autour du palais, on ne rentrera dans l’enceinte que le lendemain matin, au petit jour. À 750 Rs l’entrée pour les laowaï, contre 10 Rs pour les Indiens, il faut bien réfléchir au moment opportun de la visite histoire d’en profiter !

Et le lendemain aux aurores, le palais du Taj se dévoile enfin à nous.
Sa construction et ses jardins sont d’une parfaite symétrie. Le reflet dans le bassin qui lui fait face, donne l’impression de légèreté, de voler entre ciel et terre.DSCF5332 IMG_8413 DSCF5364

Et puis le blanc laiteux de son marbre, et puis son imposante stature…

Bien sûr, on a déjà vu de beaux édifices, en Asie centrale notamment, il n’en reste pas moins que le Taj Mahal, ça émeut comme une autruche (est-ce que le CJMM approuve ?).
La mosquée attenante (tournée vers l’Ouest ici !) prend de jolies couleurs à cette heure-ci…

DSCF5386 DSCF5362 DSCF5394 DSCF5405 DSCF5442Et ce qui nous a personnellement le plus impressionné, c’est l’intérieur.
Là où repose Muntaz Mahal, la femme du Shah Jahan (qui fit construire le Taj).
Tout est fait de marbre blanc (comme l’extérieur) mais sculpté de pierres précieuses et semi-précieuses dessinant des fleurs, des arabesques, et des feuilles. La ligne est fine. C’est juste.Stitched Panorama DSCF5424 IMG_8443 Stitched Panorama DSCF5449 DSCF5427 IMG_8447La dentelle de marbre qui entoure le cénotaphe est précise. Sculptée dans un seul bloc de marbre, elle mesure peut-être 2mx1.5m, 5 cm d’épaisseur de découpes et de courbes. On aperçoit les tombeaux. Celui de Muntaz étant parfaitement aligné avec l’entrée, la fontaine, les portes.
(pas de photos hélas, c’était interdit)

Selon la légende, le Shah Jahan aurait tué la femme de l’architecte en charge de l’élaboration du tombeau afin de le placer dans une identique émotion et tristesse, et d’élaborer un mausolée à l’image de l’Amour.
DSCF5447 Bon, en tout cas, on se balade. C’est beau, c’est parfait.

On a même du mal à réaliser qu’on visite le Taj Mahal. On l’aurait imaginé plus gros peut-être…

Le jardin est calme, on fait le tour et on repart vers 9h (on est arrivé à 6h), après avoir tout de même pris 300 photos de l’alignement parfait de cette architecture si convoitée.DSCF5413DSCF5367DSCF5379DSCF5463

On termine notre visite de Agra par le Fort Rouge. Stitched PanoramaGrosse citadelle bâtie non loin du Taj Mahal, elle était le symbole de la puissance de l’empire Moghol, dès le XVIIe siècle.
C’est gros, c’est grand, c’est rouge et blanc !
Des palais en marbre ponctuent l’ensemble, recouverts de marqueterie de pierres précieuses !DSCF5489 DSCF5495 DSCF5496 Stitched Panorama IMG_8458 DSCF5515 DSCF5517 DSCF5523Bref, c’est joli !

Avant de rejoindre Delhi, nous faisons une dernière halte à Fathepur Sikri, décrit comme un petit village plus calme, dans lequelle il est bon de déambuler le soir, lorsque les touristes sont partis.
Après Agra, on baisse donc nos gardes.
Erreur.

Alors qu’on s’apprête à visiter, en fin d’après-midi, la grande Mosquée, on nous saute dessus. Pour des bijoux, des cartes postales, de l’argent et des bonbons.
Et quand on sera sur l’esplanade, c’est une dizaine de gamins qui s’accrochent à nous…
On ne sait jamais comment prendre les gens dans ces régions touristique : parfois on peut faire confiance, et la minute d’après on tombe sur un mec essayant de nous entuber. Pour les relations avec les gens dans cette partie de l’Inde, c’est le yo-yo émotionnel.
ça nous mine, on en vient à devenir des gros cons de blancs à envoyer balader toute personne s’approchant, et tant pis, si sur 4 personnes, la dernière était la bonne…
C’est dommage.Stitched Panorama DSCF5548 DSCF5556 DSCF5578 DSCF5561 DSCF5550 DSCF5598 Stitched Panorama DSCF5621

Mais la mosquée est très belle. D’une pierre rouge foncée, la grande porte est majestueuse. Elle surplombe toute la ville et impose sa grandeur au premier regard.DSCF5626

On a donc compris la leçon, le lendemain, c’est aux aurores qu’on part découvrir le palais. On en profite pour refaire un tour à la mosquée.
Il n’y a personne. Nous sommes seuls. Personne ne nous importune et s’accroche à nous.
Et quel plaisir.DSCF5629 DSCF5632 DSCF5634 DSCF5638 DSCF5641 IMG_8503 DSCF5648La finesse extrême de la « dentelle » de marbre sur les cloisons du tombeau nous bluffe, les rayons de lumière qui passent à travers s’en trouvent poétiquement adoucis.

Le complexe touristique jouxtant la mosquée n’est pas en reste, une grosse douzaines de palais construits par un raj sans jamais avoir été occupés faute d’eau suffisante dans la région.DSCF5665 DSCF5663 Stitched Panorama DSCF5686 DSCF5689 Stitched Panorama DSCF5701 DSCF5707 Stitched Panorama DSCF5713

Ça y est. Il est temps de prendre notre train pour Delhi.
On va retrouver les copains !
On s’est fait violence ces derniers jours à suivre un rythme-de-touristes-japonais-visitant-l-Europe-en-une-semaine, mais la récompense se profile… !

Mais quand même, on a vu le Taj Mahal !
DSCF5465

 

Note 1 – Retour des minarets… et donc du chant du muezzin… ça nous fait plaisir, ça rappelle de bons souvenirs, ça faisait longtemps.

Article publié le 23 avril 2015 à 8 h 33 min. Il apparaît dans la catégorie Asie du Sud, Inde. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. Sev dit :

    Magnifique. J’aime bien ta reflexion sur la gestion de la cohorte de gens qui essaient de te vendre des babioles… effectivement, on en devient des « gros cons de blancs ».

  2. magoldo dit :

    Touristique oui mais qu’elle beauté
    Maintenant on pourra dire : beau comme le Taj Mahal
    Ce n’est pas pour rien que tant de touristes sont là ,le dommage c’est de ne faire que les lieux connus
    Vous vous faites les deux
    Bises

  3. Helene. dit :

    C’est beau !

    On a eu cette impression de « gros cons de blancs » en Egypte il y a quelques années… c’est dur, mais il faut se protéger aussi.

  4. Marie dit :

    Pour la petite histoire ( on avait un guide quand on a visite le fort rouge), Shah Jahan avait tellement la folie des grandeurs ( Taj Mahal noir en construction en face du blanc, de l’autre cote de la riviere) qu’il a ete enferme par son fils. Sa prison était ce monument blanc magnifique dans le fort rouge, depuis lequel il a pu voir finir de se construire le Taj. Romantique tout ca :).

  5. charlotte dit :

    hé !!! 2e blague sur les américains… euh ? Moi j’en ai épousé un, c’est pas un idiot riche qui se fait arnaquer aux 4 coins de rue vous savez ! Allez, sans racune 😉

  6. dbz dit :

    sur une des photos on dirait le remake indien d’Abbey road !

  7. giraudot dit :

    j’ai pas compris: ça émeut comme une autruche, vous êtes pas bien, c’est les vaches qui font meuh, oui et bin on a le droit d’être claqués aussi

    bon,si je comprends bien, il faut être con pour aller en inde, petit, ça peut faire ou gros est indispensable ?, et il faut tuer sa femme quand on est architecte, pour l’émotion…
    oui, ça c’est sûr que pour l’émotion, ça doit en faire…

    cela étant, et même « tout petit », il est quand même magnifique, ce machin en marbre
    un peu froid, peut-être, j’aurais mis des meubles design et des tapis, pour faire moins « distant », tu vois, dommage

    bonnes bises
    évouzétoulà

  8. Sergio dit :

    Approved.
    Je partaj mahal votre admiration pour ce truc blanc, mais en vrai ça doit être quelque chose quand même.
    Par contre je suis un fan de ces mosquées rouges!
    Passez le bonjour aux Duvernier!
    Bises

  9. Lolo du BE dit :

    Félicitation pour votre jolie périple. Vos photos sont vraiment superbe.
    A+

  10. K-Pou dit :

    Et alors t’as demandé Marion en mariage devant le Taj Mahal ? 🙂

  11. o2 youhou dit :

    vous prenez des photos tout simplement magnifiques !

  12. Ben dit :

    C’est quand même fou cette richesse dans l’architecture !! Ça me m’impressionne beaucoup rien quand photo ! J’imagine en vrai. Je ne sais pas si c’est parce que je suis artisan, mais quand je vois ce genre d’édifice, je pense tout de suite au travail colossale qu’il y a derrière…

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :