Lost in Translation

On prend donc un bus pour Agra, puis un train 2nd general pour Dehli.
Comme prévu, la 2nd est remplie à ras-bord.DSCF5727 DSCF5735 DSCF5732Impossible de monter dans un wagon. Nous irons donc nous installer dans le disabled coach. Assis par terre, avec 35 autres personnes, c’est parti pour 3h de train !

Mais à l’arrivée à Delhi, la récompense est de taille. Vincent vient nous chercher à la gare… en voiture climatisée avec chauffeur !
On s’apprête à passer une semaine repos et luxe chez Marie et Vincent.
Expat’ de l’ancien boulot de Brice, ils sont installés à Delhi depuis 6 mois.

Quel plaisir de revoir des têtes que l’on connait, l’accueil les bras ouverts. Quel bonheur de pouvoir se raccrocher à quelqu’un, comme à une branche dans ce tumulte de flots qu’est l’Inde.

Bon, on ne fera pas grand-chose à Delhi.
Petit 1, il fait chaud. Genre 41°, 42°… l’été est arrivé.
Petit 2, on n’a pas envie de faire grand-chose. On est bien installés chez eux, à la maison. Au calme, au propre et confortablement.
Alors l’idée d’aller affronter la jungle urbaine nous fatigue rien qu’à l’écrire.
Petit 3, on est à la bourre du blog, du programme de la suite de notre bourlingue, de billets d’avion qu’il faut acheter sous peine de perdre des milliers de miles accumulés par Brice, il y a 650 BD à lire chez les copains, une terrasse, un balcon, de la pastèque, du soleil.DSCF5889DSCF5893

Mais à deux reprises (wouah !), nous irons arpenter cette grosse mégalopole. Le Old Delhi, la mosquée, les ruelles, le musée d’Art Moderne (notre dernière expo était à Turin… !), le vieux quartier musulman, le mausolée de Humayun, et puis voilà !DSCF5818 DSCF5824 DSCF5829 DSCF5768 DSCF5775 DSCF5787 DSCF5776 DSCF5816 DSCF5762 Stitched Panorama

Et puis on découvre en arrivant ici, une Inde à plusieurs vitesses. Nous avions passés beaucoup de temps dans celle « du moyen-bas », c’est celle « du haut » que l’on découvre ici.
Les voitures ne sont pas que des Tata ou des sumo, il y a aussi des grosses BMW et des Audi.
On découvre des épiceries avec des produits du monde entier : sauce yakitori, moutarde de Dijon et Vache qui rit, tahini, poridge et beurre de cacahouètes.

Le top du top est de tomber sur une boulangerie, qui sent bon le pain.
Alors, un petit dej’ pain-beurre, pffff !!!! quel bonheur !
Mais on réalise aussi que 2 baguettes coûtent plus cher qu’un Agra-Delhi en train 2nd et qu’un paquet de céréales Kellogg’s coûte autant que nos nuits d’hôtels habituelles…
En se baladant, on s’arrête au Mc Do ! 4 mois sans en avoir vu, limite on était contents de voir ce M !

Nous passons une soirée tous les 4 dans un quartier un peu beaucoup bobo de Delhi. Il y a plein de jolies boutiques de créateurs et de bars. Alors, on profite du cocktail avec glaçons (!), du plateau de viande, du service qui va bien, le tout sur le toit terrasse avec vue sur le parc… !Stitched Panorama DSCF5876

On apprécie en ayant à la fois du mal à se dire que nous sommes dans le même pays. Dans notre tête, beaucoup de choses se mélangent et se questionnent.
C’est comme si nous étions revenus à Paris pour quelques jours. On a du mal à raccrocher ce passage par Delhi à notre expérience indienne, même si, on le sait dès qu’on met un pied dehors, on est en Inde.
Dans la rue, on retrouve les mêmes rickshaw, les mêmes vaches, les mêmes klaxons… mais c’est comme si nous maîtrisons mieux les ruelles tortueuses et agitées du vieux Delhi, que les calmes et verdoyants quartiers résidentiels du Sud.

Mais ce qui est sûr, c’est que c’est une jolie parenthèse. Elle est arrivée à point nommée. Et surtout,  on est vraiment contents d’avoir passé du temps avec les copains… !
Donc, Marie et Vincent, merci…pour :

  • l’appartement dans lequel on peut marcher pieds nus,
  • les draps qui sentent bon et des oreillers dignes de ce nom,
  • le lit sans puce dans une chambre parfaite,
  • les bières sur le balcon au soleil couchant et disparaissant derrière la pollution delhi-esque,
  • les jeux de société (et surtout Wanted… notre préféré !)
  • l’eau chaude dans la douche et avec débit,
  • les douches sans tongs (et le bac de douche bien différencié du reste de la salle bain pour pas en mettre partout… Depuis l’arrivée en Bulgarie, on à les pieds dans l’eau aux cabinets)
  • le temps pour réfléchir et ne rien faire
  • les BD par milliers
  • le maquillage prêté (euh… comment ça se met du mascara déjà ?)
  • le WiFi fiable et puissant
  • les nombreux feux d’artifice, au loin,
  • la cuisine tout équipée avec le four qui va bien, le moule qui va bien, le couteau qui va bien, le robot qui va bien, le film étirable qui va bien, le presse-agrumes qui va bien, … !
  • nous avoir « prêter Dinesh ».
  • la machine à laver qui a TOUT lavé : sacs, chaussures, fringues, housses, sac-de-couchage, … (notre dernière machine à laver, c’était à Kunming, en décembre !)
  • et surtout, votre accueil illimité, vos sourires et votre gentillesse.
    Merci pour ces moments papotes.
    Merci pour tout ça.
    Pour la coupure et le resourcement.
    On a été bien chez vous et avec vous !

On serait bien restés plus longtemps, mais la bourlingue reprend la route ! On part pour Chandigarh, dire bonjour à Le Corbusier !
Et puis sinon, on se serait accrocher comme des bigorneaux…

 

Note 1 – Si en Croatie, on trouvait du Pipi dans toutes les échoppes, ici les gens sont plus fervents du Frooti… les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas !DSCF5714

Note 2 – Comme les Indiens sont majoritairement hindous, Mc Do’ ne pouvait proposer des hamburgers au bœuf !
Soit, il y a ainsi des Mc Maharaja Chicken avec 4 steaks de poulet dedans.
Mais on trouve aussi des Mc Aloo (au steak de patate), des Mc Paneer (au steak de fromage), des Mc Egg (aux steaks d’œuf), et les différents Masala Mc Veggie (au steak d’on ne sait pas quoi).

Note 3 – La PPN, merci du colis arrivé in extremis ! Un jour plus tard et c’était loupé !
Il est tout de même dans un sacré mauvais état. Ça sent fort le vin-du-vieil-ivrogne, tout semble imbibé et ça fait gling gling quand on le manipule !
Mais à l’ouverture, surprise !
Le Coteaux du Layon est arrivé entier ! Woué !!! (mais pas le Crozes Hermitage…. ! (il faut dire que c’était présomptueux de croire qu’un simple sac plastique serait antichoc !)
Fromages : le Comté, la Mimolette et le Rondelé au Roquefort ont bien sué, mais ont pu être dégustés (après avoir séjourné au frais quelques heures). Les Apéricubes ont été parfait pour l’apéro !
On a même pu jouer au Trivial Pursuit !
En revanche, nous avons dû dire au revoir à la buchette de chèvre, qui a vraiment très très mal vécu son voyage. De même que la salade verte (!) et les Mentos fondus au vin….
Le reste a tout de même eu bien chaud. Il a voyagé 6 jours ce colis, via les Emirats…on doute que les entrepôts ne soient climatisés…
Mais si tout va bien, nous estomac résisteront !
Et, en attendant, nous faisons sécher quelques magazines que nous avons pu sauver et que nous lirons en frimant dans le train !
Merci !!!DSCF5880 DSCF5883 DSCF5884

 

Note 4 – et pour rajouter un peu plus au jetlag, le dimanche midi, c’est rôti de boeuf saignant avec des petites patates sautées… De la viande saignante, on en a pas mangée depuis… ben depuis que nous sommes partis!

12 thoughts on “Lost in Translation

  1. Votre dernière expo remonte à Turin!
    Vous êtes au coeur d’une expo permanente depuis plus d’1 an. Et elle change à chacune de vos nouvelles destinations.

  2. Oui c’est vrai on est plutot bien 🙂 Mais les amis nous manquent vraiment! Alors merci merci merci Brice et Marion de cette pause hors du temps, qui a fait du bien. Merci d’avoir partage aussi simplement votre vie si riche depuis 14 mois et d’en avoir enrichi la notre. Merci pour tous ces papotages, ces jeux, ces fleurs et cette super cuisine! Ça a été plus que ressourçant et difficile de vous laisser repartir. On espère être de nouveau un jour sur votre chemin.

  3. Vu que vous avez fait une étape dehli…cieuse dans l’Inde qu’elle est comme chez nous, faut que j’vous dise, c’est le jeune Florian qu’a gagné The Voice 2015,
    Vous êtes contents, n’est-ce pas?
    Ah! je l’savais

  4. Enfin un autre lieu que je connais depuis. Pas le cas depuis l’ Uzbekistan (ouai je sais jsuis un globe trotter de ouf ! Vous avez pas un peu peur que je vous rattrape ? …ah non…en fait vous avez carrément fait pêter les records là… Au top ! Continuez vous nous faites rêver !
    Vous étiez vers Green Park non à Delhi ?
    Et vous avez pas testé le métro aux heures de pointe !! Ça c’est l’aventure !

Ça vous inspire?