en-bourlingue

Bishkek haché

Après avoir quitté l’hôtel de Shymkent aux aurores (en omettant de payer…), avoir pris deux minibus (dont un qui a mis plus d’une heure à se remplir), traverser la frontière la moins bien gérée du monde (la Kazakh), et la frontière la plus courte du monde (la Kirghiz, sous aucun contrôle douanier), nous voilà à Bishkek, capitale du Kirghizistan.
IMG_3659 IMG_3672 IMG_3692Bon, on arrive sous la pluie, et on est un peu déstabilisés.
Notre dernière pluie remonte au 8 mai… on avait presque oublié l’effet « mouillé ».
Et surtout ça nous met un peu le moral dans les chaussettes, on est passés de « ouh la la, j’ai trop chaud, je suis en sueur » à « j’ai froid, c’est gris et mouillé et je dois mettre un pull… Un quoi ? Un pull ». Joyeux automne à tous !

Et en arrivant à notre auberge, on se retrouve avec plein de randonneurs de première classe, ceux qui n’ont pas honte de vivre en polaire toute la journée et de manger dans leur tambouille de camping. Et certains nous disent qu’ils se sont fait prendre dans une tempête de neige en passant dans un col lors d’une de leurs rando’. Bienvenue au Kirghizistan !
Nous, on a froid, et on vient juste d’arriver. On n’est pas trop rassurés… On est loin d’être équipés « neige » et on se sent plutôt mal préparés…

Heureusement, on rencontre Ilonka et Didier qui nous aide bien à nous remonter le moral.
Ilonka est hollandaise mais vit en France depuis 20 ans, et surtout , elle est pote avec le type qui tenait le troquet au coin de notre rue, à Paris !
Et Didier, il a 40 ans, instit’ dans les Pyrénées, il s’est pris une année pour vadrouiller. La montagne il connaît, et il va nous donner plein de conseils et nous rassurer. On a bien papoté, et on s’est sentis bien avec lui.

On passe une journée à se balader un peu dans Bishkek. Il fait beau aujourd’hui !
Comme capitale, elle fait toute petite ville !
Il n’y a pas grand-chose à voir, un ou deux grands bâtiments étatiques un peu moches, quelques statues de Lénine à droite à gauche, des grosses avenues bordés de barres soviétiques, des bui-bui, des grandes allées plantées d’arbres, et entourées de parcs, …
DSCF0865 IMG_3720 DSCF0877 IMG_3716 DSCF0896 DSCF0884 DSCF0853 IMG_3730On passe chercher un peu des infos « rando’ » auprès d’agences, on s’achète une carte SIM locale pour appeler… les locaux, et puis voilà !
Ah oui, et puis on retrouve aussi notre ami le muezzin de 3h du matin de la mosquée d’à côté, qui, depuis la Turquie, ne nous avait pas manqué !

On en profite aussi pour retirer des sous. Il y a apparemment très peu de distributeurs dans le pays. On prend nos précautions. Ici, c’est le som. Brice sera content de se dire que c’est facile de convertir, puisque 10 som = 1 franc… Marion ne sait plus combien ça fait 1 franc…

On a un mois maximum pour explorer ce pays avant l’expiration de notre visa chinois.
On part à l’Est, direction Karakol et les montagnes du Tian Shan.

 

Note 1 : Comme on est gourmands (surtout Brice) et curieux, on a testé du bozo шоро, une boisson qui se décline en plusieurs goût. Tout le monde en boit ici, et on en trouve dans tous les coins de rue de Bishkek.
IMG_3721 IMG_3728C’est un peu comme un lait fermenté effervescent… en plus mauvais (avis de Marion). L’autre goût, le marron ,a quant à lui ,un goût de malt ou de blé torréfié… pas bon du tout (avis de nous deux).

Article publié le 19 septembre 2014 à 12 h 17 min. Il apparaît dans la catégorie Asie Centrale, Kirghizistan. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. Reeback dit :

    L’habitat a l’air assez rudimentaire… doit pas y avoir eu de grands architectes kirghizes.
    Ne vous plaignez pas trop de la météo : on a vraiment eu un temps pourri en Europe depuis votre départ

  2. magoldo dit :

    Faire tous ces km pour retrouver une copine du bistrot d’à côté est-ce bien raisonnable ?

  3. Le meilleur pote de Brice dit :

    LEs nouveaute de ce post le rende excellent. On y apprend que vous etes maintenant des bandits de grand chemin dont la tete doit certainement etre mise a prix au moins 500 Tenges, qu’apparement on devrait avoir honte de posseder une polaire en bouteille plastique recyclees, qu’un mec qui s’appel Didier peut te remonter le moral, mais surtout, que vous avez bien voulu mettre plethore photos de vous, et meme une chtite Video. Trop bien.(Brice quand tu bois du bozo шоро, tu as la meme tete que le pere de Nathalie Portman dans Leon, c’est ouf).

  4. Steph Couscous dit :

    Excellent la vidéo !

  5. MAMAN dit :

    Ce que c’est bon de vous entendre parler et de vous voir vivre, on a l’impression que vous êtes tout près, même si on comprend bien que Buzzo machin est qq chose que l’on ne connaît pas et qu’il n’est pas du tout du goût de Marion …. mais, apparemment il ne rend pas malade !

  6. Ben voila ça y’ est enfin le vrai voyage commence, fini les touristes avec tirs le ciel bleu et bleu et bleu, là c’est la survie le vrai voyage, de l’action, trop cool du rebondissement héhéhéhé, j’adore ta bouille Marion sur la vidéo, c’est vrai que ça n’à pas l’air bon dis donc, allé hop les chouchous achetez des chaussettes des bonnets des écharpes et hop ça va aller mieux. allé courage on vous soutient et je suis sur que vous allez adorer, de l’action de l’action de l’action hihihihihi.

    Gros gros bisous.

    Elo

  7. hahaha elle est excellente cette vidéo hey ne vomissez pas partout quand même même si ça à vraiment pas l’air bon ce lait fermenté, ça me rap quand on regardait les Jackass frère ou les mecs ils mangent des truc dégoutants pour rigoler.

  8. Sergio préfère le bozo шopizo dit :

    Comme c’est moche ! Je veux pas dire, mais un ticket de rer vous aurait suffi pour voir des immeubles vétustes.
    Quoique la statue de l’île de pâques miniature elle vaut son pesant de bozo шopo.
    Bises

  9. Noémie dit :

    mmhhhhh ça te purifie de l’intérieur Marion !Je vous embrasse bien fort

  10. Moute dit :

    on dirait les poubelles dans lesquelles on faisait le jaja! hummmmmmmm!

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :