Les deux pieds dans la tourbe

Nos gros sacs sur le dos, on arrive à Karakol dans l’est du pays, au pied des montagnes du Tian Shan.

On passe deux jours à se promener dans les rues de Karakol. La ville a beau être une des plus grosses du pays, elle ressemble à nos yeux à un gros village et il n’y a pas grand-chose à voir… mais on s’acclimate tranquillement à la vie kirghize.
Les rues poussiéreuses sont bordées de vieilles maisons en bois (héritage colonial russe), et on découvre un bazar construit avec des containers, des boutiques en containers, et des containers. Étrange…

DSCF0913 DSCF0934 DSCF1046 IMG_3923 IMG_3918 IMG_3915 DSCF1049 IMG_3905 IMG_3908 IMG_3910 Stitched Panorama

Jour de beau temps, nous partons nous balader à Jeti-Oguz (une des vallées au sud de Karakol) pour se remettre en jambe. On remonte la vallée, en suivant la rivière qui coule, coule, coule… Et au milieu, des pâturages, des grosses montagnes, des arbres, des champs tous verts…
On croise des troupeaux de chevaux et de chèvres, tous accompagnés par des hommes à cheval. Et autour de nous, tout est si calme.
On aperçoit quelques yourtes en chemin… Pff, ils habitent ici…y’à rien ici…

DSCF0947 DSCF0950 DSCF0941 DSCF0959 DSCF0960 DSCF0968 IMG_3870 DSCF0983 Stitched Panorama
Brice, intrigué par un camion/camping-car suisse s’enfonce dans de la tourbe… On a failli perdre une paire de chaussures et un appareil photo.
Heureusement, la rivière est à côté, il fait beau, nettoyage de chaussettes et pantalon, et petit croquis – sieste au soleil…

IMG_3890 DSCF1011

Le ciel se charge doucement.
Comme on était venu en taxi, il n’y a pas de voiture qui nous attend. On commence à rentrer à pied… on s’est déjà fait pas mal de km et on fatigue.
On croise une voiture, qui nous dépose au carrefour 15 km plus loin, et on arrête une camionnette (remplie de tourbe séchée !) pour finir la route jusqu’à Karakol.
Finalement, notre balade remise en jambe aura fait 25km…
C’est bon, on est prêt pour le lac Ala-köl… !

Les prévisions météo sont pas bonnes pour le lendemain avec des tempêtes de prévues dans la vallée… ce qui veut dire de la neige en altitude (et lors de notre troisième nuit, on se retrouvera sous un orage de pluie/neige… sans électricité ni au resto, ni à la maison)… on s’autorisera donc un jour off avant notre expédition en altitude.

 

Note 1 : Depuis l’Ouzbékistan, le papier toilette s’est changé en rouleau de « papier-crépon »…

Note 2 : La nourriture change, se diversifie. La Chine n’est pas loin, et ça se ressent dans les goûts.
Brice est content !

IMG_4092 Stitched Panorama

Note 3 : Il semblerait qu’il n’y ait que des voitures d’importations dans ce pays. Cependant, il n’y a pas de législation sur le type de « conduite », ce qui fait que nombre de voitures importées du Japon sont avec le volant à droite… pas facile quand il faut doubler !

10 thoughts on “Les deux pieds dans la tourbe

  1. Moi je pense surtout qu’ils ont trop bu d’Ala-kol. De beaux paysages et des photos de vous, meilleur potes est content. Par contre moins de rencontre visiblement, va falloir compenser avec de la gastronomie rapidement. Sinon pour les containers, Coca fait ca depuis longtemps en Afrique ou ca sert de boutique et d’entreport en meme temps, avec un camion qui vient remplacer la boutique quand elle est vide. C’est bien pratique.

  2. marrant le contraste entre l’église en bois et les maisons ou boutiques en container. C’est un pays qui aurait plu à Kpou : il y aurait été bien avec toutes ces chèvres

  3. moi, je comprends rien aux jeux de mots, alors ça ne fait pas rire

    juste le gars qui a les pieds dedans…
    3 petits tourbe et puis s’en vont, en caracolant

    bises les zalacolle !
    évouzétoulà

  4. Moi je dis ça fait trop du bien de vous voir dans de nouveaux paysages, on respire, et puis c’est sympa de vous voir les petits pieds dans l’herbe ça change du sable tout chaud, bon c’est vrai c’est moins clinquant au niveau des monuments mais les montagnes et les paysages sont superbes, et j’aime bien car tout semble simple et authentique, le mouton voila il est moche mais au moins c’est de l’authentique, on est plus dans le clinquant, mais c’est vrai que comme dirait William-eden votre petit neveu « c’est chelu » ce mouton au lieu de c’est chelou. Pourquoi vous ne louez pas une petite Yourte ça doit être sympa dedans.

    On vous embrasse fort

    Elo

Ça vous inspire?