en-bourlingue

Bonne mine à Kunming

Quel plaisir de ne plus avoir froid, malgré notre arrivée matinale à Kunming.

Le train de nuit a plutôt été un train de « réveillé la nuit », on arrive à 7h dans la cité de « l’éternel printemps » un peu claqués.
Mais ici, il fait doux et le ciel est bleu. Pas de nuage, pas de gris, pas de brume. Ça faisait longtemps : les villes chinoises ne sont pas réputées pour leurs ciels bleus.

Passage éclair par une auberge de jeunesse pour nous reposer de notre nuit courte (et secouée !) dans le train avant de rejoindre notre hôte pour les 5 prochains jours au nord de la ville.
Un peu étrange ce Dominic, il participe à Couchsurfing, mais n’a pas l’air de vouloir trop partager et échanger.
En tous cas, il habite une superbe maison (délaissée par ses parents) et meublée avec goût (si si !) et située dans une résidence toute calme. Et on est bien contents de ce confort là !DSCF8850

Le passage par Kunming est aussi nécessaire car nous devons y faire notre visa pour le Myanmar.
Alors que le Myanmar est un pays plutôt fermé, ce visa sera si simple à avoir !
Personnel consulaire sympa, qui nous fait des fleurs pour nous réduire le délai d’obtention du visa, et en 20 minutes (+ 4 jours – 370 Yuans pour 2) + 30 autres minutes, c’est plié.

Le reste du temps, on se baladera, on profitera du soleil, du confort d’une ville moderne mais pas trop grande. Elle est agréable cette ville. Pas de klaxon.Stitched Panorama DSCF8657 IMG_6149 DSCF8683 Stitched Panorama DSCF8699On déambule encore dans les petites rues des xiaoqu ( les quartiers résidentielles) parmi les locaux, on prend le temps de faire des croquis.DSCF8702 DSCF8641 DSCF8652 DSCF8647DSCF8651 IMG_6139 IMG_6169 DSCF8716DSCF8705 DSCF8726

On visite aussi un joli temple bouddhique, à quelques km de Kunming. Niché dans les montagnes et la forêt, il n’y a personne.
C’est calme et paisible. Juste les oiseaux, le vent qui fait tinter les cloches et l’encens qui brûle.DSCF8738 DSCF8768 DSCF8788 DSCF8758 DSCF8763 DSCF8744 DSCF8732 DSCF8828Petit pique-nique au soleil, à savourer notre jambon fumé, trouvé au marché pour 10 Yuans les 250g, soit 1€30… ! C’est bon, c’est bon !

5 jours tranquilles : cuisine au wok et îles flottantes (deux fois, tellement c’est bon). Repos.
On essaye de reprendre des couleurs, on va chez H&M pour trouver un T-shirt pour Brice qui n’en a plus qu’un, on organise notre passage en Thaïlande (soit un bateau sur le Mékong, coincé entre le Myanmar et le Laos, soit en passant par le Laos directement).
À suivre…

 

Article publié le 28 novembre 2014 à 12 h 11 min. Il apparaît dans la catégorie Asie Orientale, Chine. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. magoldo dit :

    Quel beau sourire Marion
    Bises à vous 2

  2. dbz dit :

    je la reconnais cette magnifique MG5 blanche !

  3. Reeback dit :

    C’est vrai qu’elle est jolie cette petite ville et ça vous réussit car vous êtes radieux sur les photos (le sourire aux lèvres et de belles couleurs comme vous dites)… Marion, il faut vraiment qu’on puisse voir ton cahier de croquis à ton retour : tu nous feras une session avec Star Ac’ ?

  4. Sergio dit :

    Ca a l’air de vous avoir revigoré ce ciel bleu!

  5. C’est des vrais les carpeaux? C’est quoi le ratio photo prise / photos postées sur le blog? C’est vrai que vous êtes beau. Vous serez en Thaïlande fin Mars?

    • en-bourlingue dit :
      • Les crapauds sont réellement gros comme ça oui (et succulents)
      • le ratio ça doit être… Entre 8 et 15%… Mais on trie tous les jours : c’est donc un ratio « photos postées/photos conservées »
      • En Mars on ne sais pas… On serait sur le retour de l’Inde…mais par où ?
  6. Noémie dit :

    Vos sourires nous font oublier la grisaille française !!
    Je vous embrasse +++

  7. Eric dit :

    Marrant la photo des tortues, au début j’ai eu l’impression que c’était des grosses tortues plusieurs mètres en contrebas, genre la fosse aux crocodiles, mais avec des tortues (pour être dévoré hyper lentement, encore plus cruel). Et après j’ai vu les crapauds qui m’ont donné l’échel…
    A moins que ça ne soit des crapauds géants mangeurs d’hommes ?

  8. stif dit :

    beau gosse le chinois qui essaye de draguer a la chance aux chansons..

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :