Comme un poisson dans l’eau

On arrive à Ayvalık, petite ville tranquille, toujours au bord de la mer Egée qui produit beaucoup d’olives et d’huile.

DSCF2443

Notre appart’ Airbnb est immense. On va être bien installés ! Bon, à notre arrivée, il y avait eu une coupure de courant dans le quartier et on a mangé dans le noir… et puis rebelotte le lendemain soir…
Mais « à part ce petit désagrément » électrique, on capte internet… juste là….mais souvent pas du tout!
Enfin, on peut faire des lessives et entendre le linge sur la corde (de notre pack de survie) qu’on tend dans l’appart !
Et ouais, on est de vrais voyageurs maintenant !

IMG_8238 DSCF2461

Les étroites rues pavés, aux petites maisons colorées et plantes en pots de toutes les couleurs nous offrent un cadre de vie tranquille et reposant. Les papys lézardent aux terrasses des bistrots ou devant les échoppes ; les tracteurs et les charrettes à cheval font concurrence aux vieilles mobylettes qui pétaradent. Mais globalement, ça ne semble pas perturber les chats et les chiens errants de fouiller les poubelles ou de faire la sieste en plein milieu des rues.
On s’habitue à ce rythme, du temps qui passe, simplement.
On se prend des thés, il fait beau, et on prend du plaisir à observer cette vie !
Les pêcheurs qui nettoient les calamars sur le quai, les sardines, les maquereaux, … !

Stitched Panorama DSCF2494 DSCF2511 Stitched Panorama DSCF2540 DSCF2551 DSCF2554 IMG_8151 DSCF2378 IMG_8152 IMG_8153 IMG_8154 DSCF2383 IMG_8157 IMG_8158 DSCF2393 IMG_8162 DSCF2409 DSCF2437 IMG_8254

IMG_3639 IMG_3621

On profite de ces fameux kahvaltı, qui sont ces petits déj’ turcs ! ça nous fait un vrai repas (tomate, concombre, œuf, confiture, olives, miel, fromage…), et on goûtera simplement dans l’après-midi un simit, un kebak, un petit burek, un petit pot de maïs, … tout ce qu’on peut acheter dans la rue !

DSCF2485
On est gourmand (l’un des deux plus que l’autre) alors on se laisse vite tenter par la turkish street food.
On découvre aussi de très bons petits pains briochés : Levent, notre hôte, nous en a offert un matin. « Hummm, de la brioche ! Oh nan ! la mienne est fourrée aux olives et Toi ? …à la pomme de terre ! »
L’idée est bonne… mais avec des cristaux de sucre, ça serait meilleur !

IMG_8276
La Turquie fabrique du bon pain et des bonnes brioches. On est content de retrouver des « vrais goûts » de pain.

On passe du temps à regarder ce que mangent les gens, et au supermarché ce qu’ils achètent… Le rayons du thé est énorme, et les turques sont également friands de fromage… qui ressemble soit à de la Feta, soit à de la mozzarella. On teste, on goûte de tout !

IMG_8240
Encore une fois on est invités à manger un soir chez Levent et sa femme Nihal. On mange du poulet au barbecue et des petites boulettes de viandes (köfte), une sorte de salade de carottes au fromage blanc, un « taboulé » maison, et une purée d’aubergines froide. Le tout accompagné d’Ayran, qui est un fromage blanc mélangé à du lait et qui se boit pendant le repas, et de « feuilles » de pain (les dorüm).
Le repas est suivi d’un thé et de deux gros gâteaux en dessert ; puis on papote, la soirée s’étire, café turc, et lokum.

Grande première pour Marion qui fait son baptême de plongée (et surmontera sa peur pour passer sa « première étoile » de mer !). Après explications en turc, traduites en anglais et intégrées en français, la voilà prête à affronter les fonds marins au côté d’un instructeur ex-militaire qui la guide en allemand !
Brice retourne également voir les poissons après 3 ans d’inactivité sous-marine.

Stitched Panorama 1661906_10152336354549367_1402216719364317305_n 10255281_10152336355139367_4441309536311967569_n
IMG_8230 IMG_3613

On part une journée se balader à Bergama, grand site de ruines grecques ! Des temples, un amphithéâtre, une agora, …mais en ruine. On se prépare à la visite d’Ephèse, prévue la semaine prochaine.

DSCF2471

On s’émerveille encore de la gentillesse et de l’hospitalité turque : le chauffeur du bus – un vieux turc jovial – nous aperçoit aux abords de la gare routière et nous hèle ; le bus ne repart que dans 30 minutes, on n’a pas le temps de le reconnaitre et encore moins de préparer nos 3 mots de turc qu’il nous a déjà offert un thé, et nous quitte, nous faisant comprendre qu’il viendra nous rechercher au départ du bus. Ça semble tellement simple et convenu qu’on se sent un peu bête.
Le lendemain, au kahvaltı, un serveur nous offre un café et nous parle de foot, d’Ibrahimović qu’on ne connaît pas, et puis on nous sert la main en nous disant au revoir, on nous embrasse… et on nous offre même le bus !

Stitched Panorama
Dans la rue, dans les boutiques, au marché, sur le bateau, dans le bus,… le regard des gens que nous rencontrons est bienveillant… Nous avons de la chance !

IMG_3646

PS : Un truc TRÈS étrange à Ayvalık.
On se baladait dans la rue, vendredi à 17h00, et une musique sort des haut-parleurs municipaux. On y prête pas immédiatement attention… mais on se rend vite compte qu’autour de nous, tous les gens, piétons, automobiles, motos… tout le monde est arrêté. Tout se fige pendant une petite minute… nous aussi, on ne veut pas se faire remarquer… puis tous redémarrent ; les moteurs, les marchands des rues… comme dans un film, on était là encore abasourdis !

 

 

Pour répondre aux commentaires des gens se faisant du soucis pour notre ligne; voici la preuve que si nous aimons goûter ce que la gastronomie locale nous offre; nous prenons cependant soin de notre corps.

 

27 thoughts on “Comme un poisson dans l’eau

  1. Alors Marion, tu as kiffé ce baptême?? En tout cas, tu as le sourire aux lèvres! Pour nous, direction la mer rouge dans quelques jours pour une semaine intensive de plongée! Je vous embrasse

  2. incroyable tout ce que vous emmagasinez vous allez changez de grille de lecture et voir la vie bien différente (entre autre, comment nos sociétés occidentales sont fermées humainement)
    j’allais parler de retour mais il n’y en a pas car on est plus les mêmes « après »
    bonne boulimie

  3. Moi je retiens surtout que vous ne connaissez pas Ibrahimovic… C’est juste impossible vu le tapage médiatique depuis 2 ans dans tous les médias… Même dans télérama, Libération ou sur Radio Nova ils ont du en parler un moment… 😉

  4. Héhéhéé bravo tite Marion pour ton étoile de mer, elle est trop mignonne la photo ou tu fais de la plongée, c’est toi la petite étoile de mer trop choupinette avec tes petits cheveux qui remontent.
    bisous ma petite etoile de mer, bisou mon petit hippocampe:))))

  5. Dis donc c’est vraiment chouette ces ruines, ils s’embêtaient pas les mecs à l’époque, pas forcément besoin de spectacle ou de pièce théâtre, il suffisait juste de regarder le paysage et c’était déjà grandiose.

  6. Brice on te reconnait trop pas sur la premiere photo ou tu es en combi. Sinon je pense que c’est l’hymne national pour lequel les gens se mettent en mode « pause ». Vous allez ecrire un bouquin sur la bouffe a votre retour, oblige…

  7. bon, ben je continue à kiffer vos récits et vos photos mais moi aussi je vais voyager ; je pars demain avec Antoine et Clément à Strasbourg en train et même on prendra le tram !!!Alors, vous voyez, vous inspirez des aventures ! biz, biz

  8. Trop bien.
    Ce qui est cool c’est de voir que vous prenez le temps de vous imprégner de l’ambiance locale. Vous faites comme eux.
    C’est pour ca que vous avez plein de regards bienveillants…

    Et alors c’était quoi qui était diffusé dans les rues ?
    L’hymne ?
    Et pourquoi ils l’ont diffusé à ce moment ?
    Ils le font tous les jours ?

  9. entendre le linge sur la corde –> vous entendez votre linge… alors là chapeau, vous prenez tellement votre temps et vous vous imprégnez tant de la culture méditerranéenne que vous allez développer une ouïe inouie

  10. Et on sent bien que vous étiez proche de la Grèce (enfin de l’autre coté de la mer Egée) : je trouve que les photos donnent un air de campagne grec… les pancartes pas en cyrillique

  11. wouaou impressionnant cet arrêt de tout !!! tu m’étonnes qu’il faut en faire autant pour ne pas se faire remarquer !!!

    j’avais entendu parlé de la gentillesse des turques … c’est super
    bonne découverte de ce peuple, profitez 😉

Ça vous inspire?