Bozcaada

Après le tumulte de la mégalopole, 3 jours sur une petite île, à quelques encablures du continent, sur la côte égéenne.

Après la nuit dans le bus, le feribot pour passer le détroit des Dardanelles ; on arrive par une fraîche matinée ensoleillé sur le ponton pour rejoindre l’île.
Petits çai au soleil avant de prendre le bateau qui nous emmènera sur notre petite île.

IMG_3506 IMG_3509 DSCF2342 DSCF2352

Peut-être l’île est-elle submergée de touristes à la belle saison, mais on arrive pourtant dans un gros village qui mène tranquillement sa petite vie. On fait vite le tour du village (un peu plus de temps pour faire celui de l’île) ; on reconnait très vite les gens ; et même, on nous klaxonne et on nous salue dans la rue.

IMG_8092 Stitched Panorama DSCF2372 DSCF2368 IMG_8099 IMG_8100 IMG_3528 Stitched Panorama IMG_3530

La vie y est nettement plus paisible qu’à İstanbul. Rythmée par les arrivées et départs du ferry pour le continent. Un gros marché le mercredi, mais les gens restent cools.
Le marchand de pommes de terre et oignons – patatesçi deniz –  mettra 40 minutes pour monter son étal et y vider en vrac ses deux sacs de pommes de terre et son sac d’oignons. Ouf, il est presque 11h, c’est fait ! il peut se prendre un thé, il l’a bien mérité. Un premier client arrive : mince, la balance n’est pas sortie et encore moins branchée… la vie est cool ici… les gens prennent leur temps… et nous aussi.
À côté de lui, sur une table, un marchant dispose ses cartouches de cigarettes en pyramide.
Mais aujourd’hui, il fait beaucoup de vent ; et les boites tombent une fois, deux fois… trois fois le type n’est plus là ; il a laissé son stand seul pour aller chercher un thé ; quatre fois… mais chaque fois il réinstalle ces paquets de cigarettes de la même manière ; et à chaque bourrasque, tout se retrouve par terre. Et nous on a le temps de l’observer ; car cela fait 1 bonne heure que nous prenons notre petit déjeuné, multipliant les thés.

IMG_8112 IMG_8109 IMG_8125

 

PS : ce séjour n’aura pas été de tout repos pour Marion qui, à plusieurs reprises, s’est faite attaquer par des chats (notamment un borgne avide de sardines grillées).

 

Aujourd’hui, il pleut…beaucoup…! Retour sur le continent! Direction Ayvalık. Heureusement que les bus sont hyper bien équipés!IMG_8135 IMG_8146

17 thoughts on “Bozcaada

  1. Temps breton.
    D’ici on a le sentiment que vous n’arrêtez pas, mais en vous lisant on voit que vous lézardez!
    Bises
    Pas c’est pas les sardines que voulaient les chats,c’est un câlins de Marion

  2. HéHé trop mignonne Marion avec ton petit sac à dos on dirait un petit nescargot
    et elle est toute mignonne aussi cette petite ville.

  3. En tous cas j’ai oubliée de vous dire je suis fière de vous car vous êtes super organisés et super courageux parce que c’est pas facile de porter tous les jours une petite maison d’escargot sur son dos, parfois sous la chaleur et parfois sous la pluie vous êtes des vrais guerriers de la lumière.

  4. Salam Rouya. Ca va la vie est belle ? Ca à l’air trop beau là où vous êtes. En plus ya plein de patates à manger. Prennez soin de vous. Bisous.

  5. Petit message pour vous annoncer la naissance de Chloé ce matin. Gros bisous et bonne continuation dans votre périple ! En tout cas le blog me fait rêver 🙂 biquette

  6. ce qu’ils sont cool vos commentaires…
    c’est d’un tranquille…
    vous m’avez l’air au top de l’observation…
    je vous embrasse fort

  7. HEPPPPP !
    9 jours sans commentaires ca commence à faire long.
    Donnez nous des nouvelles.
    (la fredo toujours d’a coté mais tous les jours d’un peu plus loin!)

ça vous inspire?