en-bourlingue

Dans l’enfer de la jungle

J1 – Joyeux Noël
DSCF1326 P1000585 DSCF1335 DSCF1342 DSCF1348La dernière heure de train n’en fini pas. En début d’après-midi, on arrive enfin à la gare. Stitched PanoramaOn se dirige chacun vers notre hôtel. Perrine, Lucas et nous partagerons deux chambres dans le basic petit hôtel de notre premier séjour à Bangkok. François et Nadia seront dans l’hôtel plus confort, la porte à côté.

On est installés dans une rue calme, ce qui semble être chose extrêmement rare dans cette ville d’autant plus que nous sommes en plein centre. DSCF1368Au pied de l’hôtel, il y a une petite dizaine de roulottes bui bui pour notre café frappé du matin, riz sucré gluant, gelée de coco, le tout bien plié dans une feuille de bananier, et fruits frais (ananas, papaye, pastèque)… petit déj’ en terrasse en pleine ville sans trop de bruit, ça nous plait bien.

L’après-midi même, on se détache du groupe pour aller récupérer notre visa pour l’Inde (bureau ouvert entre 16h30 et 17h30, il faut bien viser !).
Merci PèreNo pour ce joli cadeau ! Valable pour 6 mois, double entrée ! Je crois qu’on va bien en profiter !

Et parce qu’on a décidé de bien faire les choses pour Noël, on passe la soirée dans un bon resto’, au 22ème étage d’une tour, avec jolie vue sur la ville, et cadre plutôt cosy et agréable, une salle à manger que pour nous, et un maître d’hôtel aux petits oignons. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu ça, c’était le bonheur.
Bon repas thaï, saveur, épices, citron, mangues,… Menu dégustation (« pour vous il y aura tous ces plats mademoiselle ! »), on ne se refuse rien !
C’est également notre premier réveillon sous 30°C… ça fait drôle… !

J2 – Des canaux et des temples
On part se balader dans le vieux Bangkok. Depuis chez « nous », c’est accessible par un bateau-métro-super-rapide-sur-le-canal.DSCF1529 P1000610 On longe – très rapidement – les quais, les habitations en bois, toutes bringuebalantes des quartiers populaires. Et progressivement, on quitte les grands immeubles, le métro aérien, pour retrouver une vie sur un niveau. Un poil plus calme et silencieuse.DSCF1531 DSCF1534

À Bangkok, il fait très chaud et on est bien contents de longer les murs des temples pour profiter d’un peu d’ombre.
C’est l’heure de la prière au Wat Suthat.DSCF1416 DSCF1381 DSCF1401 Stitched PanoramaDSCF1403 DSCF1405 Stitched PanoramaDes litanies bouddhiques enivrantes envahissent le temple rendant palpable la ferveur des fidèles agenouillés devant un énorme Bouddha doré.

On s’engouffre dans les ruelles et nous sommes contents de pouvoir faire partager cette vision du voyage. Un voyage dans le quotidien des Thaïlandais, la découverte de la vie de quartier, les canaux, les obscures petites échoppes, les machines à laver et les fontaines à eau en libre-service, et les marchés de rue où le livreur de pains de glace doit se frayer un chemin entre les stands de fruits, de salade (de papaye !), de brochettes de porc au caramel ou de nouilles et les étals de poissons et de viandes posés à même la glace… et toujours les gens au sourires plein de bienveillance.DSCF1387 DSCF1390 DSCF1430 DSCF1431 DSCF1432 Stitched Panorama DSCF1438 Stitched Panorama DSCF1450 DSCF1455Après un bol de nouilles frites (et un petit café), on poursuit notre balade en se dirigeant vers le quartier chinois.

On tombe sur un immense bazar, un souk bondé, dans lequel on peinera à se faufiler, profitant de nombreuses petites échoppes pour les souvenirs de chacun. DSCF1463 Stitched PanoramaEntre temps, on réussi à perdre Lucas, qui, après 15min de recherche, était bien heureux de nous revoir !
Retour à l’hôtel pour lui, Nadia et François.
Perrine et la bourlingue continuent de flâner dans les petites rues, pour rentrer à pied.DSCF1480 Stitched Panorama DSCF1491 DSCF1502 DSCF1503 DSCF1513 DSCF1521 DSCF1524On est tous claqués.IMG_6772

J3 – Choix multiple
Ce matin, c’est boutiques pour Lucas et Nadia et temples pour François, Perrine, et la bourlingue.

On resaute dans un bateau direction le Wat Phra Kaeo. DSCF1544C’est LE gros temple de Bangkok, le Versailles thaïlandais. Et il y a foule. À l’arrivée, Brice et François doivent aller louer un pantalon tandis que Perrine récupère une chemise de nonne (pas de jambes ni d’épaules nues devant Bouddha). Bien couverts sous un soleil de plomb, nous voilà prêts.

Comme explique le Routard, on ne sait pas « si c’est somptueux ou incroyablement kitsch ». Quoi qu’il en soit, c’est hyper coloré, mosaïqué, sculpté et décoré.Stitched Panorama P1000632 P1000636 DSCF1559 P1000642 Pas trop de cohérence de style, c’est très chargé, saturé, compact… beaucoup trop d’informations, il y en a partout !DSCF1578 P1000648 DSCF1591 P1000651 Stitched PanoramaDSCF1574DSCF1596 DSCF1605 Stitched Panorama DSCF1614 P1000666 DSCF1629 DSCF1636 P1000693 Stitched PanoramaOn a les yeux qui scintillent (ou qui piquent!). Une ribambelle de morceaux de miroirs, une cascade de faïences, une abondance de dorures, des toits qui se superposent, les tuiles de couleurs (comme à Dijon ?), les sculptures, des rebiques, …
C’est peut-être un peu trop, non ?
Mais cela reste très très impressionnant.

Les pieds las, on se trouve un bui bui barbecue pour le midi entre Giraudol sur une placette au calme.

On se balade dans les ruelles, tournant à droite puis à gauche, sans pression, simplement au hasard de nos envies.DSCF1537 DSCF1652 DSCF1656 DSCF1660Et on retrouve Nadia et Lucas pour aller se balader rapidement dans le quartier indien. Encens, tissus colorés et bijoux. DSCF1662 DSCF1667Ça sent le voyage… ou le Xème arrondissement !… Ce qui est sûr, c’est que ce sera bientôt « en vrai » pour nous, inch’ Allah.
On rentre à l’hôtel, encore bien fatigués de cette journée. Cette ville est éprouvante. Bien plus éreintante que les villes chinoises qui ne sont pourtant pas en reste.DSCF1677

On méritera bien de s’offrir une séance de massage ! Enfin ! Une heure de massage des pieds/épaules/cou.image-6e26856561f86bb30a72d7b45cd6dfce00b4be5ffe979bbdd228f8ae4761c3b3-VOn hésite entre la détente complète, les petits fous rires de chatouilles et la bonne rigolade lorsque Lucas se fait maltraité par sa masseuse. C’est en tout cas, bien mérité (pas le sort de Lucas !), après nos longues journées balades sous la chaleur de Bangkok.
On finit la journée dans un bon resto, dernier dîner tous ensemble chez Jim Thompson (ou Tom Sawyer, on ne sait plus), une des dernières maisons traditionnelles thaï en teck, îlot de quiétude dans la jungle urbaine.

J4 – Allez, encore un.
Direction le Wat Pho, un joli temple dans lequel repose un grand Bouddha allongé recouvert d’or. DSCF1703Pour y arriver, on emprunte le Skytrain, le métro aérien, qui nous offre une vue en hauteur de Bangkok en serpentant au raz des buildings ou en longeant les quelques grands parcs de la capitale.
Puis on prend un bateau sur le Chao Phraya, fleuve au trafic chargé et bruyant.Stitched Panorama DSCF1687De part et d’autre, la ville défile, alternant grandes tours et petites baraques en bois de guingois (les stygmates de la grande inondation de 2007 n’ont pas toutes été effacées). À moitié effondrées, ces dernières tentent de lutter contre les vagues engendrées par le trafic incessant des tonitruants long tails, ou autres ferrys débordants.

Le Wat Pho est situé dans un parc, entouré d’arbres et de stupa. Le grand Bouddha allongé en est l’attraction phare mais une fois qu’on s’en éloigne, les touristes se font rares. DSCF1690 P1000738 P1000740Le calme reprend sa place. La balade est agréable. Les stupa sont très colorés et chargés de faïences fleuries et géométriques.DSCF1688 DSCF1723 DSCF1731 DSCF1744 DSCF1752

Resto’ sur les rives du Chao Phraya.Stitched PanoramaBrice et Perrine vont visiter le Wat Arun à 200 m, de l’autre côté du fleuve.
Un petit bac et nous sommes au pied d’un stupa de plusieurs dizaines de mètres de haut, symbole du la ville et tout recouvert de faïences (…faites à partir de bols cassés rien que pour l’occasion !!).DSCF1766 DSCF1775Pendant ce temps François, Lucas, Nadia et Marion passeront brièvement par le marché aux fleurs avant de rentrer à l’hôtel…
C’est la fin des vacances.

Un dernier petit café, le taxi arrive. On charge Berthe et Greta dans le coffre.
Embrassades et au revoir difficiles (mais ça, c’est privé aussi…).
Le taxi s’éloigne, Papa, Nadia et Lucas à bord.

On est plus que 3, Perrine part demain.
C’est alors que…

Article publié le 31 décembre 2014 à 11 h 07 min. Il apparaît dans la catégorie Asie du Sud-Est, Thaïlande. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. Helene dit :

    Oh, mais vous êtes passé par chez nous 😉

  2. Helene dit :

    Avec un « s » 😉

  3. magoldo dit :

    C’est beau c’est beau c’est beau ça donne envie même si la fin est un peu triste bisous tout plein aux 3 rescapés

  4. Charlotte dit :

    La photo de la boutique de bobines avec la dame en blanc de os et le véhicule bleu flou devant est juste tellement tellement belle….

  5. Sergio dit :

    Un beau post, même si tout ça est très kitsch à mon humble avis.
    Et je pense que les toits colorés sont à Beaune et pas à Dijon, mais je me trompe peut-être.
    Bises

  6. Reeback dit :

    sympas les vidéos, on a encore plus l’impression d’être avec vous.
    A la fin du J2, y’a une photo d’une boutique avec des sortes de pain en forme de dômes sur des grands plats tressés : c’est quoi ?

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :