en-bourlingue

Nihao les Miao

Départ aux aurores de Chongqing parce qu’on aime bien voyager bien fatigués sur des sièges « assis durs » avec un dossier à 90°. Objectif : être à Fenghuang pour la nuit.

En face de nous quelques dames « établissent un contact » (on dira comme cela maintenant quand il n’y a que le Chinois comme unique vecteur de communication entre nous et notre interlocuteur)… cela ne va donc pas très loin même si ça permet de parler un peu tout de même.
Cependant, à l’arrivée à Tongren (étape depuis laquelle il nous faut prendre un bus), l’une d’elle se propose de nous accompagner à la gare routière.
Pourquoi pas, laissons-nous porter.
On monte dans une voiture, et 10 minutes plus tard, on est déposés devant la gare routière.
… la guichetière, vraiment pas sympa, nous explique que les bus pour Fenghuang se prennent dans l’autre gare routière, la « nord »… celle à côté de la gare ferroviaire (…)

On remonte dans un taxi, un peu fâchés, et 10 yuans plus tard, on est déposés devant la gare routière du nord… et on voit le bus pour Fenghuang partir…

Encore un peu plus fâchés, nous entrons dans la gare et nous renseignons sur les horaires…
Finalement, plutôt que de prendre le bus pour Fenghuang, on change d’avis, et on va plus tôt à Jishou pour pouvoir essayer de rejoindre Dehang dans la journée.

En arrivant à Jishou, pas de bol, plus de bus.
Une petite mamie, parmi d’autres rabatteuses nous propose son hôtel, et après négociation, on se dit qu’on y passera bien la nuit. Finalement, on y restera 3 nuits, gravitant autour de Jishou.
Parce que Jishou n’est pas si mal que ça… le guide n’en parle pas (ou juste comme une étape quelconque) alors que finalement, elle est beaucoup plus plaisante à vivre que les destinations touristiques qui l’entourent. Stitched PanoramaOn découvre encore de la nouvelle nourriture chinoise. Dehors, de nombreuses cantines proposent un gros bol de riz, dans lequel tu rajoutes un choix multiples d’accompagnements, tous plus pimentés les uns que les autres ! C’est bon, mais c’est dur pour les papilles de Marion !DSCF7810Nous nous rendons compte que nous nous plaisons beaucoup à déambuler et découvrir les villes chinoises.
On aime aller nous perdre dans les ruelles crasseuses, voir les métiers des rues, les ouvriers sur leurs chantiers, les « petits vieux » qui jouent au mahjong, les resto’ de rue… car c’est un aspect de la Chine qui, s’il n’a rien de touristique, est bien réel et authentiquement chinois. Parfois plus que les « vieilles villes » briquées, aseptisées et ultra commerçantes des sites « à voir » du guide.DSCF7796 DSCF7803 DSCF7808 DSCF7809Et on ressent la limite entre voyage et tourisme.
Car touristes nous serons, dès le lendemain, quand nous nous rendrons en escapade à Dehang.Stitched PanoramaDSCF7745 Un charmant petit village miao (une des nombreuses minorités en Chine)… rattrapé par le syndrome du ravalement de façade… dommage encore une fois, les vieux bâtiments sont détruits pour faire du « nouveau vieux », avec de jolies façades et tout le tralala… Fini les bui bui, ou les commerces de proximité pour les locaux, les rez-de-chaussée sont envahis par les commerces de chinoiseries, les restaurants hors de prix, ou les auberges…

Aujourd’hui, le touriste vient pour « voir le spectacle, manger des brochettes d’insectes, et se prendre en photo en tenue traditionnelle miao »…DSCF7757Et pour voir toutes ces splendeurs, il faut s’acquitter d’un octroie de 13€ par personne.
Bon…

Mais nous sommes venus à Dehang car le village est au cœur d’un petit parc naturel, avec des jolies balades à faire.
L’endroit se trouve aux confluents de deux gorges encadrées par de hautes falaises karstiques.Stitched Panorama DSCF7660Et si le chemin est joliment bétonné, le paysage reste très beau. Des cultures en terrasses de choux, radis, et autres légumes (qu’on n’a pas reconnus !), des rivières, des cascades (une fois encore : la plus haute de Chine !).Stitched Panorama DSCF7631 DSCF7668DSCF7744 DSCF7705 DSCF7741DSCF7744On part donc marcher, à travers cette campagne. Et ça fait du bien de voir du vert, des arbres, des insectes et du ciel bleu !
Et quand il faut fournir un petit effort physique, les touristes chinois ne sont plus bien nombreux… On se retrouve donc rapidement, tout seul !
Plaisir du silence !
On se balade longuement, et voulant profiter du paysage le long de la route, des petits villages aux pieds des falaises…Stitched Panorama Stitched Panorama on fait un bout du retour à pied… pour finir en stop jusqu’à Jishou.

Le lendemain, on recommence l’opération, mais pour la ville de Fenghuang.
On se pose au bord de la route, et hop, on tend le pouce. Une Citroën (雪铁龙 xuetielong) C5 toute neuve s’arrête, et propose de nous prendre. Nos pilotes ne vont pas à Fenghuang, mais ils peuvent nous avancer.
Finalement, 10min plus tard, ils décident de nous accompagner jusqu’au bout. La ville est à une demi-heure d’autoroute. Trop cool !
Brice aura le temps de faire l’analyse de la voiture, les finitions, les matériaux, … et on sera déposés devant les portes de la vieille ville !

Fenghuang est une vieille ville construire au bord de la rivière qui la traverse. Stitched PanoramaMalheureusement, comme souvent, c’est trop touristique. Chaque maison dans chaque ruelle est devenue une boutique de souvenirs. De la nourriture, des chinoiseries, des yukulélés, des bouddhas en jade, et de la nourriture, des chinoiseries, …
Partout !
Ça c’est le mauvais côté.
Le bon côté, c’est qu’en essayant (très fort) de faire abstraction de tout ça, on découvre une jolie ville aux maisons en bois sur pilotis, des barques et des cormorans.DSCF7944 DSCF7981 DSCF8007 Stitched PanoramaDSCF7921 DSCF7930 DSCF7935 DSCF7887Des Miaos qui portent de grands tissus sur la tête et de jolies tenues brodées, des chapeaux pointus (ENFIN, il était pas trop tôt) DSCF7979 DSCF7822et des porteurs à balance, des toits d’ardoises superposées, de petites ruelles sinueuses et désertes, des jolis remparts, des ponts, des ouvriers et des chevaux, une pagode, un joli temple,…DSCF7829 DSCF7839 DSCF7848 DSCF7861 Stitched Panorama DSCF7938 IMG_6050 DSCF7947 DSCF7974 DSCF7950 DSCF7955 DSCF7991Et avec la brume d’aujourd’hui, on s’imagine rapidement dans une estampe.
On passe ainsi la journée à Fenghuang, tentant de s’isoler pour profiter du lieu…
C’est beau.

Retour en stop à la maison, bol de riz et au lit !
Demain, on quitte « notre toute petite mamie ».

Note 1 – On se rend compte qu’on se plaint beaucoup de ce tourisme chinois, mais c’est quelque chose d’assez déplaisant. Les groupes accompagnés d’un guide avec un mégaphone (et quand il y a 3 groupes, c’est juste épouvantable !), la surconsommation de produits « inutiles », identiques dans chaque villes traversées, le manque de goût certain qui abîme visuellement et pique les yeux,…
Ça fait plus d’un mois qu’on est en Chine, et notre itinéraire depuis l’Ouest nous avait bien « préservés » du tourisme de masse.
C’est parfois difficile de se retrouver au milieu de tout ça… même si, on l’accepte, puisque c’est également le seul moyen de visiter certains sites « à voir »… !
Et puis, on s’applique pour faire de jolies photos sans « pollution »…

Note 2 – On découvre aussi que pour satisfaire le besoin d’exotisme du touriste, on lui concocte des mets à base serpents, de loutre, ou même de porc-épic…DSCF7959

Article publié le 18 novembre 2014 à 0 h 01 min. Il apparaît dans la catégorie Asie Orientale, Chine. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. magoldo dit :

    Superbe
    Difficile de faire la part entre notre volonté de voir autre chose que chez nous et leur besoin à eux de vivre peut être mieux .
    Bisous les grands

  2. Reeback dit :

    Dans un sens, vous ne décririez pas ce tourisme de masse, on ne s’en rendrait pas trop compte sur les photos (la 2iè ville Fenghuang a l’air assez authentique pour un non initié) : tout a un prix (même les voyages en bourlingue :). J’aurais bien aimé vous accompagné pendant la balade au milieu des falaises.
    Et vous vous dirigez vers où ? Inde, Thailande ?

  3. dbz dit :

    BOUUUUHHHH !! ya 2 fois la même photo (porteur à balance/chapeau chinois) !!!!
    Sinon, ya quoi comme équipements dans la Citroën C5 ?

  4. Elo Soeur de brissoumissou dit :

    Oh c’est magnifique!

  5. Star Ac' dit :

    Les cormorans, avez vous vu les Chinois les utiliser pour pêcher?

  6. From Addis. J’espère que ça fait un point supplémentaire sur la carte. Bise

  7. giraudot dit :

    coucou
    oui, c’est la Chine des petits pays et des gens vrais que j’aime bien voir
    que de belles contrées, cette ville qui tourne avec la rivière
    re-ouahhh
    ça fait un peu néo baba cool de dire ça comme ça
    mais en même temps c’est tellement tendance
    évidemment qu’on peut pas leur dire, cessez d’être 1500000000, et recommencez à vivre comme avant, que nous, les autres, on n’est que 3500000000 à préférer
    enfin moi j’aime 1 milliard de fois plus ça que ça

    et que tu es belle ma fille…
    et je dis pas ça parce que c’est ma fille…
    bises bises
    évouzétoulà

  8. giraudot dit :

    euh oui, au fait, à côté de Marion sur la photo, on ne reconnait pas bien Brice
    c’est le chapeau, c’est ça qui vieillit, sûrement…
    re bises
    évouzétoulà

  9. Sergio dit :

    Trop bien la photo de Marion derrière le gars qui a fumé du crack.
    C’est beau en tout cas, vos photos ne donnent pas du tout l’impression qu’il y a des mégaphones autour.
    Bises

  10. dbz dit :

    j’veux pas avoir l’air de trop vous ennuyer, mais il y a encore 2 fois la même photo !
    J’appelle le service clients pour me plaindre…

  11. Eric, Ericked, Ericken dit :

    Sympa ces décors ! Ca donne envie de jouer à Tomb Raider !

  12. K-Pou dit :

    Coucou !

    Trop ouf les ponts !! moi je veux des photos de ponts !!

  13. Cat dit :

    Chui d’accord avec le père sur la beauté de la fille (chui la tata) !
    Et toutes ces belles images de la Chine que j’imagine …encore pour combien de temps ? Et bonne fête Brice !
    J’ai fini mon mémoire de kinésio je vous l’envoie pour relecture ? Bises

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :