en-bourlingue

Qu’est-ce qu’on riz!

Déposés à la gare de Xinjie, on se trouve rapidement un petit hôtel pour les 3 prochaines nuits. Perché sur les hauteurs, la vue est magnifique.DSCF9012Autour de nous, on aperçoit partout les rizières en terrasses façonnées depuis des générations.

Stitched PanoramaDSCF9048 Stitched PanoramaLes Hani (ethnie locale) ont transformés ces montagnes.
Et comme nous sommes en hiver (malgré les 25°C en journée… !), les titian sont remplies d’eau.
Autant dire que c’est magnifique. Le ciel s’y reflète et chaque surface horizontale devient miroir.DSCF9077 DSCF9087 DSCF9092On partira voir les titian au coucher du soleil.
Ce paysage est splendide. C’est tellement sculpté et maitrisé. C’est parfait.
Les lignes serpentent et se suivent. Les unes en dessous des autres. Ces rizières semblent s’enfoncer dans la vallée… DSCF9105 Stitched Panorama DSCF9118Et puis quand le soleil disparait, tout devient noir et argenté. Ça ressemble à des écailles nacrées, des tuiles.
Et il y en a tellement… !
Nous sommes ébahis.

Aujourd’hui, l’accès aux rizières est bien évidement payant. Enfin, les points de vues le sont.
Et nous ne voulons pas payer. Surtout qu’on a vu qu’il y a des chemins de rando’ à travers les rizières.

Un bol de riz pour se donner des forces, et c’est parti pour une grosse journée.DSCF9121(trop jolies ces tenues traditionnelles en pantalon bleu et broderies multicolores)
On part vers 11h. Il fait beau. Et on voit sur le GPS qu’il y a un petit chemin qu’on va emprunter pour sortir du village. Malheureusement pour nous, il suit les égouts de la ville et débouche sur la route, en contrebas.
Tant pis, on est lancés. On longe donc la route, pendant 6km. Il n’y a personne, et le paysage est joli. Stitched PanoramaMais on n’a pas pensé que le 30 novembre, il pouvait faire aussi chaud…
Dommage pour nous, on a oublié la crème solaire !

Finalement, on trouve un petit chemin qui semble descendre dans les rizières. Un peu perdus dans ce labyrinthe, on ne désespère pas et s’aventure sur les rebords des parcelles, parfois moyennement stables, entre 2 buffles et quelques paysans au travail.DSCF9127 DSCF9132 DSCF9134 Stitched Panorama DSCF9137Nous poursuivons notre belle balade sur des chemins déserts où l’on ne croise que des autochtones souriants. Les touristes ne vont pas si loin…DSCF9138 DSCF9148 DSCF9151 Stitched PanoramaOn se sent chanceux d’être si seuls au milieu de ce paysage.DSCF9166 DSCF9198 DSCF9200 DSCF9229Il est 17h lorsque nous arrivons au village de Bada, soit à quelques 19km de marche. Belle journée.
Le soleil décline doucement, on se pose au point de vue.
Déjà hier c’était beau.
Mais aujourd’hui aussi !Stitched Panorama Stitched PanoramaOn retrouve des touristes, Chinois et surtout un petit groupe de Québécois en voyage organisé. Très sympas nos cousins de la Belle Province, ça nous a fait du bien aussi de parler français… (même si, d’après eux, c’est nous qui avons l’accent).

Puis, on se pose sur la route pour rentrer en stop à Xinjie.
Rapidement, une X5 toute neuve toute blanche s’arrête. Ils nous disent qu’ils s’arrêtent au village intermédiaire de Dayutang pour un banquet de rue Hani (changjieyan) et ils nous invitent.DSCF9255 DSCF9263
On hésite, on est timides et puis allez, on se laisse porter.
C’est un gros évènement qui est organisé pour promouvoir le tourisme dans la région du Yunnan.
Il y a la télé, des photographes, des gens en uniformes, des autres en costumes qui dansent, des directeurs d’hôtels, d’agences de voyage et des officiels de toutes les provinces de Chine… et Brice et Marion en sac-à-dos-rando-chaussures-boueuses.
Deux laowai à une fête sur le tourisme. Autant dire qu’on était les STARS !DSCF9295

On nous demande de poser avec ce monsieur, et celui-là, et celui-là aussi.
On nous offre des petits paniers tressés, et on refait la photo « où on nous l’offre ». Ah non, elle est floue. On la refait.
On trinque au baiju (liqueur chinoise) dans nos verres en bambou, et on refait le « trinquage » pour la photo.
Et quand on doit poser avec le Grand Chef-de je-sais-pas-quoi (mais il a l’air important), il y a 30 personnes qui nous prennent en même temps en photo !
Ça y est, on est célèbres ! j’espère que j’ai les yeux ouverts… c’est donc comme ça le Festival de Cannes… !

Sinon, le repas est une cérémonie typique des villages de la région : 70 tables en osier de 4 personnes toutes alignées dans la rue. DSCF9273 DSCF9285 DSCF9292Sur chacune d’elles, une quinzaine de plats sont posés. Poissons frits, purée de patates douces, légumes cuits comme-ci ou comme ça, foies, chenilles (oh, c’est creux !), DSCF9291riz, œufs durs, morceaux de gras (apparemment, c’est bon pour contrecarrer l’effet baiju…), algues, …
Et puis bière, eau et baiju.
Et puis toutes les 2 minutes, tout le monde se lève pour trinquer, et il faut trinquer avec tout le monde. Et hop, cul-sec le baiju. Et ça grimpe vite à la tête !

En moins d’une heure, c’est plié. Et bien sûr, il en reste plein dans les assiettes !
Mais, j’ai pas eu le temps de manger avec toutes ces photos !
Le spectacle folklorique commence. Danses aux éventails verts, sombrero, et tamis de riz !DSCF9310 DSCF9306
Puis un grand feu est allumé, et tout le monde danse autour. DSCF9322Encore une fois, on nous dit « nan nan reculez un peu, on refait la photo ».
On nous donne quelques cartes de visites, échange nos contacts. On est prêts pour se lancer dans le tourisme en Chine!DSCF9299

Et à 20h30, on est de retour à l’hôtel, raccompagnés par nos amis de l’auto-stop dans notre gros 4×4 de luxe… s’ils savaient qu’on n’avait pas payé l’entrée du site !

Quelle journée !
Des égouts de la ville, on finit au banquet !

Article publié le 3 décembre 2014 à 11 h 11 min. Il apparaît dans la catégorie Asie Orientale, Chine. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. magoldo dit :

    Ma gni fiques les paysages
    Quant au banquet je vous envie cette expérience , vous avez raison d’être « open » comme vandamm!
    Je veux bien goûter aux vers s’ils sont morts parce que le ver qui gigotte encore…….

  2. kazou dit :

    Salut les copaings !!

    C’est toujours un grand plaisir suivre vos pérégrinations (très culinaires) et vos belles photos. Je vois que vous allez bien.

    Vous savez que votre blog est le seul que je lis ? (que je regarde les photos seulement, en fait, pour être honnête, (et je lis en diagonal le texte quand même un peu)…)

    (ça fait un peu syntaxe à la Bricouille, là à la fin là, non ?)

    Bisou Bisous

  3. giraudot dit :

    coucou les célébrités touristiques…

    ça me fait penser au clochard pouilleux et ivrogne qui s’installe sur la place d’un joli village provençal , payé par le syndicat d’initiative, pour faire plus vrai, plus authentique…
    les laowai en pleine cérémonie touristique chinoise, ça le fait, (mais non pas clodo…) authentique

    est-ce que vous avez cherché s’il y avait aussi des pattezières, je les vois bien aussi, baignant dans une sauce bolo et sous le coucher de soleil, ça doit miroiter aussi beaucoup…

    oui, c’est très magnifique beaucoup, hein
    bon, on a la même chose en camargue, sauf que c’est plus plat !
    est-ce qu’ils n’en font pas un peu trop quand même, comme s’ils avaient à nous prouver quelquechose…

    en tous cas que de belles rencontres, que de découvertes, les plus belles sont celles qui surviennent à l’improviste, sans les avoir cherchées, c’est fort en humanité, il n’y a pas de hasard que des rendez-vous !

    bises bises
    évouzétoulà

    ils vous ont appris à danser ?

  4. K-Pou dit :

    Un grand feu !!! le nums 2 en fait 🙂

    Pissou pissou !

  5. Sergio dit :

    Excellent ce banquet aux allures de festival de cannes art laqué; ça donne trop envie toute cette bouffe !

  6. Reeback dit :

    Les rizières me rappellent Bali avec des couleurs différentes (c’était davantage « vert » à Bali). Ca y est vous êtes célèbres alors : ça fait quoi ?

  7. Le meilleur pote de Brice dit :

    Du riz, encore du riz, toujours du riz. Nous on veut voir des arbres à nouilles aussi.
    Est-ce que les spécialistes du tourisme en Chine parlent un peu anglais?

    • en-bourlingue dit :

      … Y’a déjà plein de Chinois qui veulent faire du tourisme en Chine… Pourquoi se prendre la tête avec le marché des laowai ! (La réponse est donc infinitésimalement peu… Mais l baijiu aide à mieux parler mandarin)

      • dbz dit :

        c’est plus aux touristes professionnels (et aux professionnels du tourisme) à se mettre au chinois. ils ont tellement plus balaises que nous de tte manière.

  8. Raymonde & Jean-Pierre dit :

    Très belles photos et l’histoire du banquet très amusante. Brice, sur la photo je ne sais pas ce que tu manges (peut-être une chenille ?) c’est très courageux mais il faut
    survivre !!!
    Bisous à vous deux

  9. Star Ac' dit :

    Trop beau.

  10. Mélanie dit :

    Sublime !
    J’en ai des frissons…
    Quelle belle aventure, encore !

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :