en-bourlingue

Çıralı Antalya

On s’installe pour 3 jours à Çıralı. Petit village niché au creux des montagnes au bout d’une route, en bord de mer… Il n’y a pas grand-chose à faire ici, à part quelques randos. On est encore sur le « chemin de Lucien ».
Mais on n’avait pas prévu que le prochain village, que ça soit par la droite ou la gauche, se trouve à environ 20 km, et en chemin de montagne escarpé et très abrupte.
Autant dire que notre motivation-rando en a pris un coup.
Et puis, Marion un méga rhume, Brice sort du sien…
Donc, bon, on n’a qu’à se poser !
On va donc faire ça. Plage, amélioration du bronzage, optimisation de la crème solaire, lecture assidue de bouquins, mise à jour du blog, paperasse diverse et mails, achat en grande quantité de mouchoirs et paracétamol, tavla, jus d’oranges pressées, …
Gros programme.

IMG_3801 IMG_8667On va tout de même visiter le site d’Olympos, site antique caché dans la végétation. Brice chante la musique d’Indiana Jones pendant toute la matinée !
On longe une rivière, les centaines de grenouilles coassent. Ça change du chant des cigales. C’est pas mal non plus !

DSCF3117 DSCF3104 Stitched Panorama DSCF3092 DSCF3115 DSCF3088

On prend également du temps pour se faire un point planning et administratif :
Entre le Ramadan qu’on voulait éviter en Iran et Jordanie, les visas qu’on doit faire à notre retour en Turquie (pour l’Iran justement), le passage à Chypre qui est compliqué avec la zone Nord occupée par l’armée turque (et non reconnu par la Communauté Internationale et l’Europe), et que depuis la Turquie on ne peut que rentrer par le Nord, mais la République de Chypre (le Sud donc) considère cette entrée sur l’île comme illégale…
On se lance dans les forums de discussions de voyageurs, mails aux ambassades…etc.
Le Ramadan fin juin, le temps qu’on voudrait passer en Israël, le temps qu’on peut passer en Jordanie (visa de 15 jours)…
La maman de Brice nous avait apporté les guides d’Israël et de Jordanie.. Ça titille d’aller voir tout ça !

Puis, pour repartir du village, il n’y a qu’une route, et un dolmuş « attrape-couillons » qui coûte cher (l’équivalent de 10 euros pour 7 km…ils nous ont pris pour des Américains ou quoi ?). Alors, on se lance ! On se met sur le bord de l’unique route, et on stop ! Après une grosse dizaine de voiture nous passant devant, et nous recommandant de prendre le fameux dolmuş, un gros pick-up s’arrête ! Le conducteur, un pêcheur, est torse nu, en tongues, fenêtre ouverte. Il ne parle pas un mot d’anglais, mais comme d’hab’, les gestes et nos 3 mots suffiront pour se « comprendre » rapidement !

Arrivés en haut de la grosse route, type nationale, on doit récupérer un autre dolmuş. On pensait attendre longtemps, mais au bout de 3 minutes à peine, un dolmuş s’arrête ! (On se croirait dans Pékin Express quand on découvre, en montant dans le dolmuş, que les 2 touristes qu’on avait croisés en bas quand on faisait du stop et qui se sont fait pigeonner, arrivent après nous au bord de la route, et qu’il ne reste que 2 places dans le dolmuş… pour nous ! bref, interlude télévisuelle !)

Enfin, on charge nos sacs et « en route Simone », direction Antalya.

IMG_8648
On découvre une ville « moderne », avec un centre historique coincé dans les remparts. De jolies maisons de style ottoman, des petites ruelles, … et tout autour, des quartiers avec des « barres » pour les locaux ou pour les nombreux touristes (principalement Russes et Allemands) qui affluent à la belle saison.
C’est donc hyper touristique, on est un peu agacés que tous les 3m. au lieu de nous dire bonjour, on nous demande « hi, where do you come from ? », donc on répond les première fois « from France», et là : « ah, France, comment ça va ? » et s’en suit un « viens voir les tapis/la croisière/les sacs en cuir/ … » un peu intrusif.
Mais bon, ça fait partie du jeu !

DSCF3137 DSCF3139 Stitched Panorama DSCF3148 DSCF3161 DSCF3216 Stitched PanoramaStitched Panorama DSCF3235 DSCF3232 DSCF3229 DSCF3213 DSCF3176
On découvre également une grande ville qui grouille de monde, de bus, voitures, … Avec un immense bord de mer ! À vrai dire ; on a préféré l’ambiance d’Antalya à celle d’Izmir…
On se trouve un appart avec Airbnb, un peu loin du centre, mais dans un quartier résidentiel accessible avec notre otobus. On a l’impression d’être locaux ! On se fait 4 lessives ! Fringues, sacs, chaussures, la totale !

Stitched Panorama DSCF3202
Brice s’offre un tour chez le kuaför (qui se prononce à peu près coiffeur et signifie… coiffeur), on va se faire nos courses au supermarché en bas, on hèle le bus dans la rue pour qu’il nous prenne, … Je crois qu’on devient turcs !
Nous partageons une soirée avec Abdullah, chez qui nous logeons. On se fait un resto’ tous les 3, et puis rakı (sorte de Pastis) sur le front de mer, sur décor de pleine lune et transat en attente… !

IMG_8720 IMG_8724

 

Ça fait, aujourd’hui exactement 3 mois qu’on est parti, et on se réjouit de se dire qu’on a encore de jolies choses à voir, et découvrir ! et qu’on a envie d’aller les voir….ensemble !

 

 

 

Note du quotidien #1 :
Turquie : Brice « au » coiffeur.

3 mois que nous sommes partis, et en un trimestre les cheveux poussent bien. D’autant plus qu’on commence à se baigner, qu’on les arrose et qu’ils sont bien au soleil.
Je me décide à aller au kuaför.
Ici, il y a très souvent distinction entre les coiffeurs pour hommes (qui font barbier aussi) ou pour femmes ,et il faut donc habilement choisir.
Je rentre dans l’échoppe: « Merhaba, I want to cut my hair » avec deux doigts-coupent-fin sur les cheveux ; au cas où ma tignasse en vrac ne parlait pas suffisamment d’elle-même.
Petite « cape » sur les épaules ; jusque-là, ça ressemble à chez nous.
Puis le coiffeur appuie sur un bouton, et là tout le siège se met en branle. Plutôt que des massages, c’est plutôt comme si des centaines de vibreurs opéraient à tour de rôle un peu partout le long du dos et des bras… ça donne un peu la nausée…
Puis le coiffeur commence son œuvre, aux ciseaux d’abord ; puis à la tondeuse.
Puis il sort son beau rasoir, les rasoirs « à l’ancienne » hop hop, les finitions, dans le cou, le pourtour des oreilles. Puis brushing, les cheveux droits sur la tête !
Bon… je m’en sors pas troooop mal (avec tout de même une coupe de footballeur du Galatasarai)
Et puis autant en profiter, pourquoi ne pas profiter des talents de barbier, après tout ?
Je demande donc de faire « propre » (je demande mais serai-je entendu ?)
On sort le blaireau, on fait de la mousse… Re-petits coups de rasoir, sur les joues, dans le cou ; finition parfaite…
Puis le coiffeur sort une petite tige, la trempe dans un liquide, puis l’enflamme…. Et commence à l’approcher par à-coups de mon visage. Pourquoi ?!! à quoi cela sert ? ca sent le roussi…
Enfin, Le coiffeur ouvre un petit pot, y plonge deux doigts et badigeonne mon visage en me disant « mask ! » la clââââââsse :un masque !!
5 minutes plus tard, il me plonge la tête dans l’évier, le robinet à grande eau ; et ses grandes paluches me frottent vigoureusement la tête et le visage.
…mais je ressors tout frais, relaxé (et j’aime pas trop aller chez le coiffeur)… après plus de 45 minutes ! (et seulement 20 livres ~7€), et coiffé comme un turc!

kuafor

Fin de la note du quotidien #1 .

Article publié le 19 mai 2014 à 0 h 01 min. Il apparaît dans la catégorie Moyen-Orient, Turquie. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. magoldo dit :

    T’inquiète Brice ça repousse!!! Et puis quoiqu’il arrive vous êtes très beaux sur votre selfie.

  2. Pitch dit :

    hahaha!!! T’as pas l’air d’avoir un sourire super franc sur la photo comparative, je ne te sens pas convaincu 🙂

  3. Aurélien dit :

    ah ah : paye ta coupe… bon ça repousse de toute façon. Et très jolie votre photo tous les 2 où vous êtes tout bronzé

  4. La tete de Kevin. Tout d’un coup ca fait moins Indiana. Dommage, une James Bond girl et Indi ca faisait classe quand meme.

  5. dbz dit :

    ahahahahahhahahhah !!!!

  6. Elodie(soeur de briçoumissou) dit :

    Ben oui mais faut que tu te relaisse pousser les cheveux car quand vous serez au Japon il faudra faire la coupe « Chonmage »et pour ça il faut des cheveux.
    Ca serait marrant n’empêche qu’à chaque fois que vous allez dans un pays vous vous habilliez comme eux et coiffiez comme eux et après hop vous prenez une photo rigolote à chaque fois.Ca serait trop marrant:))
    Sinon reposez vous un peu parce que il ne faut pas que vous soyez trop malade, hey vous êtes en vacances quand même vous avez le droit de vous reposer.

  7. raymonde et jean-pierre dit :

    Bravo à tous les deux. Brice, ta maman m’a fait connaître ton blog et c’est super.

  8. la meuf du vrai meilleur pote de Brice dit :

    Enormeeeee!!! je suis morte de rire devant mon ordi du boulot. Mais ce que je préfère, c’est le petit coin de moquette de cheveux sur le dessus de la tête. Tu es trop beau!
    ps: oui comme vous pouvez le voir à mes commentaires tardifs, je me fait une séance de rattrapage (à rebours…) de votre tour du monde.
    Bisousssssssss

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :