en-bourlingue

Un peu rapide

Et notre avion a atterri, à l’heure prévue à Kuala Lumpur.
Pas d’extravagance du pilote ni applaudissements à l’arrivée. Tout va bien, Marion est rassurée.

Nous retrouvons cette grande ville, son monorail, ses hautes tours et ses malls. S0022559 DSCF2537 DSCF2530Ses temples bouddhistes et hindous, les mosquées et les églises, l’encens et les guirlandes de fleurs.
Les resto’ malais, chinois, indiens et les habitants aux faciès si multiples.
La Malaisie dans sa diversité et modernité.

Nous retrouvons notre anonymat, mélangés aux expat’, touristes et locaux.
Nous posons nos sacs ici pour seulement 2 jours, autour de KL Sentral. Le quartier de la gare est facile. Pour les transports et pour rayonner dans la ville.
Il y a des resto’ de toutes les cultures locales, qui satisferont nos palais. Nous sommes contents de tremper à nouveau nos doigts dans les épices indiennes, et les baguettes dans les wok de nouilles sautées chinoises.DSCF2579

Nous nous baladons longuement en ville, rejoignant les différents quartiers DSCF2565 Stitched Panorama et s’arrêtant au parc pour profiter d’un peu de calme et d’une riche verdure. DSCF2613 DSCF2611 Stitched PanoramaOn comprend aussi ce qu’est que la saison des pluies dans cette région.
Nous avions auparavant réussi à passer entre les gouttes, évitant les périodes de déluge.
On comprend maintenant pourquoi les jardins sont incroyablement riches de plantes et arbres aux verts si multiples.DSCF2660

La pause à la Grande Mosquée Nationale nous permet de nous abriter d’un orage torrentiel, et d’approfondir les questions du hijab, de la « vérité » sur Jésus Christ, et de la relation entre Dieu et Hubble (les prospectus distribués nous plongent dans de longues interrogations).DSCF2592 Stitched Panorama Stitched PanoramaDSCF2610 DSCF2609Tandis que nous profitons plus tard des rayons de soleil et des ruelles colorées du quartier chinois.

Le soir, nous retrouvons Lava, notre hôte CS. Il vient du Sri Lanka et est ingénieur (comme par hasard).
Tiens… c’est l’occasion de lui poser de nombreuses questions, et pas seulement sur sa vie d’ingénieur ici.
Nous dénichons un délicieux buibui pour un petit dej’ totalement indien. C’est le samedi matin, il y a un évènement au temple et nous retrouvons les femmes en sari bariolés et les points rouges sur le front. Nous dégustons nos puri/dhal sous une tente tendue le long d’une rue, accompagnés d’un chai. Ah… ça fait du bien, et si on retournait en Inde ?DSCF2590Mais à peine arrivés qu’il est déjà temps de partir.
En effet, nous devons rejoindre Bangkok.
Tout ça pour une histoire de cartes bancaires qui expirent… et puis l’envie de voir notre copain Vincent nous démange, alors pourquoi attendre après tout ?

Nous montons donc dans un premier bus de nuit, sièges larges et couvertures.
La nuit est courte et réfrigérée. Au petit matin, nous passons la frontière malaisienne, là-haut tout au nord, un coup de tampon et au revoir.
Puis c’est au tour de la frontière thaï. L’officier antipathique ne reconnait pas Brice, puis ne reconnait pas la signature de Marion, mais nous récupérons notre passeport tamponné pour 30 jours en Thaïlande.

Le bus nous dépose à Haad Yai, petite ville endormie d’un dimanche matin. DSCF27241Notre train pour Bangkok est prévu dans 6h… Ce qui se transformera en 7h30 d’attente.Stitched Panorama DSCF2732 Stitched PanoramaFinalement nous grimpons, épuisés dans le train couchette.
DSCF2726 DSCF2737 DSCF2735 DSCF2740 DSCF2763Direction la capitale pour traverser en un éclair – loin d’être aussi rapide que la lumière – la péninsule et retrouver le lendemain le tumulte chaotique de la mégalopole thaïlandaise.Stitched Panorama DSCF2823 Stitched Panorama

Donnons une nouvelle chance à cette ville!

 

 

Article publié le 19 janvier 2016 à 11 h 26 min. Il apparaît dans la catégorie Asie du Sud-Est, Malaisie, Thaïlande. Sauvegarder le lien permanent. Suivez ici le flux RSS pour cet article.

Une idée, une réflexion, une pensée...

  1. fredo du vieux bureau d'à coté ! dit :

    comme c’est effectivement un peu rapide alors :
    « bonne nuit les loulous » !!

  2. carine dit :

    c’est bien agréable de vous relire et de vous suivre à nouveau
    ici il fait bien froid -7 ce matin brrrr et tout est encore blanc de la neige tombée la semaine dernière…

    Plein de bisous

    Carine

  3. Sergio dit :

    Trop classe, sur la photo de la salle de prière, il y a un fantôme à droite !
    Bises

  4. vinclechat dit :

    La surprise quoi. On les attends le mardi et le lundi midi ils vous envoient un message pour vous demander si vous êtes dispo pour le déjeuner. Je vois que vous faisiez déjà un peu la gueule dans le train Thaïlandais, je vais faire mon possible pour que vous repartiez avec le sourire (ou que vous ne repartiez pas d’ailleurs…).

  5. Baptiste dit :

    On dirait que quelqu’un a gribouillé au stylo noir sur la dernière photo !

  6. Reeback dit :

    Retour aux big mégalopoles de Bangkok et Kuala après des mois de vie reculée sur une île : ça doit faire bizarre et je comprends que vous soyez fatigués
    @Vincent : merci de bien t’occuper de nos bourlingueurs. L’avenir du blog et des jolis posts est entre tes mains

  7. Mélanie dit :

    Trop bon de vous retrouver en bourlingue !
    J’ai rattrapé tous les épisodes du départ d’Una Una tranquillement alors que des stalactites se forment sur les balcons de l’immeuble, ça réchauffe 🙂
    Des bisous

  8. K-Pou dit :

    Elle est trop ouf la tour à gauche sur la photo de Bangkok !
    Trop futuriste de ouf ! Ca ressemble au style de l’étoile noire en construction dans le retour du Jedi !

  9. O2 dit :

    Coquette avec ton verni 🙂 Vous êtes beaux !

Ca vous inspire?

%d blogueurs aiment cette page :